16 GRATINS & leurs déclinaisons INCONTOURNABLES aux Antilles

4 juin 2020

Je crois qu’il n’existe pas un martiniquais, pas un guadeloupéen qui n’aime les gratins. Dès petits, nous sommes bercés par les classiques gratins de christophine ou encore gratins de banane jaune. Du coup, une fois adultes, nous en sommes toujours friands et y restons grandement attachés… 
Petit tour d’horizon de ces gratins créoles incontournables aux Antilles et de leurs déclinaisons toutes plus savoureuses les unes que les autres.

Gratins créoles

 

1. La CHRISTOPHINE en gratin

Je commence volontairement par la christophine, car c’est le gratin préféré de nos abonnés (cliquez ici).

Une fois cuisinée en gratin, elle fait aussi un excellent Parmentier de christophine à la viande (cliquez ici).

Enfin, quoique moins classique, je vous invite à la cuisiner aussi en gratin dauphinois –cliquez ici– (je constate que vous êtes de plus en plus nombreux à rechercher cette version 😉)

2. La BANANE jaune en gratin

Là encore, c’est un grand classique. Pour le coup s’affrontent deux versions de ce gratin de banane et parmi les amateurs, c’est chacun sa préférence !

Gratin de banane frite vs Gratin de banane écrasée (cliquez ici)… Vaste débat, lequel j’avoue ne me concerne pas car j’aime les 2 versions 😊. Dans sa version moderne, la banane jaune fait également un bon gratin façon Parmentier à la viande (cliquez ici)… A tester 😉

3. La PATATE DOUCE en gratin

100% patate douce (cliquez ici) ou mélangée avec de la pomme de terre (cliquez ici), vous apprécierez ce gratin. Sur la base de nos recettes d’écrasée, parsemez de chapelure ou de fromage, puis direction le four.

La patate douce fait également de bon Parmentier avec les produits de la mer : parmentier de patate douce au lambin (cliquez ici) ou parmentier de patate douce au poisson (cliquez ici), c’est à vous de décider !

4. Le TI NAIN (banane verte) en gratin

Ce gratin fait toujours un tabac lorsque nous le proposons sur les réseaux et vous avez bien raison, car il est des plus succulents (cliquez ici). C’est la recette idéale pour réutiliser un reste de ti-nain ou pour écouler un régime de ti-nain. Dans sa version plus complète, nous en faisons aussi un Parmentier hyper riche en saveurs (cliquez ici).

5. La PAPAYE verte en gratin

C’est le gratin que j’aime autant que le gratin de christophine. La papaye doit encore être verte, on obtient ainsi un gratin à la saveur délicate (cliquez ici).

Katreen a testé sur cette base le parmentier de papaye (cliquez ici). Une recette que nous avons validée haut la main !

6. Le FRUIT À PAIN en gratin

Ce légume fait un gratin très fin en bouche (cliquez ici). Un gratin qui là encore se décline dans un Parmentier qui fera son effet (cliquez ici) !

7. L’IGNAME en gratin

Ce gratin a une particularité qu’on ne retrouve pas pour les autres gratins évoqués: l’igname consomme beaucoup de lait. Aussi, pour obtenir un gratin agréable à déguster, il faut y penser avant d’enfourner l’écrasée d’igname (cliquez ici) 😉

La même règle s’applique lorsqu’on en fait un Parmentier; une recette vraiment savoureuse (cliquez ici)…

 

Notre tour d’horizon s’achève sur ce légume racine qu’est l’igname. Vous l’aurez compris, nous affectionnons particulièrement les gratins et tous les légumes racines et légumes verts peuvent se cuisiner ainsi. Pour tous vos gratins de légumes verts, nous vous invitons à consulter notre recette de sauce béchamel !

Retour à la liste

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Rédigé par Nathalie

Co-fondatrice de Tatie Maryse, amoureuse des bonnes choses, je partage ici et depuis 2011 mes inspirations culinaires. Mon approche tant sur le web qu'en ateliers : une cuisine au goût de chez nous, accessible à tous et expliquée! Une approche qui se retrouve aujourd'hui déclinée dans notre gamme de produits "prêts à déguster" disponibles sous la marque Poz'.