Recette du WEST INDIAN COFFEE, by Titoon Baker

2 octobre 2018

Je suis friande de café, dernièrement nous avons fait un cours d’excellence sur le café, et je peux vous dire que ça m’a rendu encore plus « café addict ». Lors d’un petit brainstorming, Katreen et moi avons décidé de faire un West Indian coffee, inspiré du Irish coffee, qui, lui, utilise du whisky (whisky produit en Irlande, alors je ne rentrerai pas dans le débat entre Irlande et Écosse, lol…). Autant vous dire que ce café est un torrent de douceur, qui charme même les « anti-café ». Je vous livre la recette de ce nuage de sensation nous avons nommé le West Indian coffee, by Titoon Baker & Katreen 😉 …

 

West Indian coffee Martinique

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

pour 6-7 tasses de West Indian coffee :

50 g de café moulu
eau pour le café

4 bâtons de cannelle
455 gr d’eau pour l’infusion de cannelle

150 g de rhum vieux
20 g de sucre roux

** Chantilly
200 g de crème entière 35% de mat. grasses
20 g de sucre glace

Voir l’aide à la conversion

Préparation du West Indian Coffee :

West Indian coffee Martinique

Disposez la cannelle et l’eau prévue pour son infusion dans une petite casserole.

Portez à ébullition et cuisez ainsi pendant 10 min à partir de l’ébullition.

chantilly coco vegan créole

Pendant ce temps, montez votre crème en chantilly :
– fouettez la crème bien froide dans un bol préalablement réfrigéré jusqu’à ce qu’elle soit ferme
– ajoutez le sucre glace et mélangez délicatement

Réservez la chantilly au réfrigérateur.

Pour plus de précision Cliquez ICI pour voir la recette. Et placez au frais le temps de finir le café.

 

Pesez votre infusion et ajoutez de l’eau pour obtenir un volume total de 570 g de liquide.

Versez l’infusion allongée dans le réservoir de votre percolateur. Tassez le café dans le filtre et posez sur le feu.

West Indian coffee Martinique

Pendant que le café se prépare, chauffez le rhum vieux avec le sucre dans une petite casserole, juste le temps que ce dernier fonde.

Dans vos tasses, répartissez le rhum vieux sucré et le café.

 

 

A l’aide d’une poche à douille et d’une cuillère à soupe, posez la crème sur le café.

Vous pouvez aussi faire une quenelle, à l’aide de deux cuillères à soupe.

Finalisez en saupoudrant de la cannelle fraîchement râpée.

Dégustez aussitôt !

CONSEILS ET ASTUCES POUR RÉUSSIR LE WEST INDIAN CAFÉ

– Les quantités indiquées permettent de servir 6 à 7 tasses de capacité 140 ml, avec dans chacune 80-90 g de café aromatisé et 25-30 g de crème chantilly.

– Pour une meilleure diffusion des arômes, brisez les bâtons de cannelle pour l’infusion.

– Vous pouvez remplacer la cannelle par de la cardamome. Si vous préférez la muscade, il vaut mieux la râper dans le café bien chaud plutôt que la faire infuser comme la cannelle – le goût serait vraiment trop fort.

– Pour faciliter la réalisation de la chantilly, pensez à réfrigérer le bol et les fouets au préalable. Vous pouvez aussi poser le bol qui contient la crème dans un bol de glaçons pendant que vous fouettez.

– Si vous êtes végétalien, vous pouvez remplacer la chantilly classique par la Chantilly de coco, cliquez ICI pour voir la recette.

– Faites chauffer un peu d’eau et verser-la dans les tasses pour les réchauffer un peu avant d’y verser le café. Cela évite qu’il refroidisse trop vite et, si votre vaisselle est rangée dans un placard trop frais, vous éviterez les chocs thermiques (et la casse !).

– Si vous prévoyez de recevoir beaucoup de monde à votre table, pensez à préparer la chantilly à l’avance. Bien montée, elle se conserve sans retomber un jour ou deux au réfrigérateur. Vous pouvez aussi préparer le mélange de rhum et café à l’avance et le réfrigérer. Juste avant le service, réchauffez-le (il doit fumer dans bouillir) et préparez les tasses.

– Pour terminer un repas en douceur, pensez aussi aux infusions-pays, parfumées et savoureuses (cliquez ici).

Retour à la liste

A propos de Titoon Baker, de la TeaM Tatie Maryse

Sensible à l’alimentation veggie que j’applique dans mon quotidien, j’ai intégré la TeaM Tatie Maryse en 2017 pour partager mes expertises dans ce domaine. Mes choix m’amènent à consommer au maximum les productions de mon territoire, et c’est avec plaisir que j’aime les découvrir puis les associer au reste, pour innover en cuisine. Curiosité et fraîcheur sont ainsi les maîtres mots de mon approche culinaire.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Ma page Google+