Easy BBQ : 7 utilisations du BARBECUE pour tout cuisiner au jardin

17 juillet 2020

Chairs, légumes, fruits, pains, gâteaux… On peut tout cuire au barbecue. Sept méthodes de cuisson simples et nécessitant peu d’accessoires permettent aussi bien de griller, fumer, mijoter… et même cuire à la vapeur. Les connaissez-vous ? Faisons une petite revue de ces méthodes de cuisson au barbecue qui nous permettent de cuisiner facilement en extérieur.

 

cuisson au barbecue

 

Griller

Griller est la façon la plus classique d’utiliser son barbecue. C’est généralement pour cela qu’on le sort d’ailleurs – cliquez ici pour découvrir nos recettes grillées. Dans les grandes lignes, il s’agit “simplement” d’allumer des braises, de poser une grille au-dessus et de disposez les aliments directement sur la grille. La cuisson se fait en gardant le barbecue ouvert, et s’adresse plutôt à des petites pièces (saucisses, steaks, cuisses de poulet, etc.) Pour les détails, il faut veiller à poser la grille au moins 10 cm au-dessus des braises – histoire de ne pas manger trop de cendres 😉.

 

saucisses grillées cuisson au barbecue

 

Au-delà de ces 10 cm de prudence sanitaire, la hauteur de la grille permet de moduler la température au niveau des aliments, et donc de contrôler la durée et la qualité de la cuisson. Ainsi, plus la grille est basse plus la cuisson est rapide et la température élevée sur les aliments : parfait pour une cuisson “bleue” (bien grillé autour et cru dedans), à l’image du thon mi-cuit de Tatie Maryse (cliquez ici). Pour s’assurer d’une cuisson à cœur il est plus judicieux d’élever la grille et de retourner les aliments à intervalle régulier.

 

thon grillé

 

Rôtir et fumer

La différence avec la grillade est que rôtir et fumer se font barbecue fermé. Ce sont aussi des cuissons moins “agressives” que la grillade. Rôtir permet notamment de cuire des grosses pièces et récupérer un jus de cuisson abondant. Le réceptacle de cette sauce généreuse peut être posé sur ou entre les braises, juste sous les aliments, ou directement posé sur la grille avec les aliments dedans. C’est l’option que je choisi généralement : je place viandes et légumes dans la lèchefrite de mon four et je pose le tout sur le gril. De cette façon, je récupère facilement la sauce, pas besoin de soulever la grille et de farfouiller dans les braises.

 

poulet rôti cuisson au barbecue

 

Pour fumer à chaud, ou boucaner, je procède comme pour rôtir, à ceci près que je répartis sur les braises des combustibles générant de la fumée. La canne à sucre donne son parfum caractéristique aux poulets boucanés que nous affectionnons le plus sur la route des plages. À la maison je fais généralement un mélange de pain rassis (préalablement trempé d’eau puis essoré) qui brûle assez lentement et produit une fumée légère tout au long de la cuisson, et de feuilles d’oranger qui, à cause de leurs huiles essentielles, brûlent très vite (quelques minutes) en produisant une fumée épaisse au parfum vif. C’est ainsi que je réalise mon poulet fumé au beurre créole (cliquez ici) et mes légumes fumés (cliquez ici) 😋. Dans tous les cas, la température doit être relativement “basse” car d’une part les combustibles doivent fumer longtemps et non brûler rapidement, d’autre part il faut que les aliments aient le temps de s’imprégner de fumée.

 

poulet fumé légumes fumés cuisson au barbecue

 

Cuire à la vapeur

Oui, ça peut surprendre mais c’est tout à fait possible. Bien qu’elle concerne tous les types d’aliments, c’est une cuisson que je pratique surtout pour les desserts. Griller l’ananas, les pommes ou la banane est génial… si on peut nettoyer la grille après la cuisson de la viande ou du poisson. Quand ce n’est pas possible (ou que j’ai la flemme de le faire 😅), j’enveloppe simplement les fruits dans une feuille de papier sulfurisé, puis dans une feuille d’aluminium, et je jette le tout sur le gril. À l’ouverture de la papillote je rajoute quelques herbes fraîches ou épices, un rien de miel ou de sucre et le tour est joué (cliquez ici pour ma recette de papillote d’ananas). Rapide, simple, efficace, et surtout délicieux !

 

 

Cuire à l’eau et mijoter

Non, non, ne froncez pas les sourcils ! Qui n’a pas déjà savouré les yeux fermés le nez au-dessus du bol une soupe qui à mijoté sur un feu de bois… ou du charbon ? Qui ne rêve pas du prochain noël chez tatie Jeannette en espérant qu’elle laissera “mûrir” son pâté en pot toute la nuit sur le gril, au dessus de douces braises ? Personnellement, mon canard à l’orange n’est jamais aussi bon que quand je le cuisine ainsi. Cela dit, le plus souvent c’est surtout une casserole d’eau que je pose sur mon gril, en marge de la viande ou du poisson, pour chauffer l’eau destinée au taboulé (cliquez ici) et à l’infusion (cliquez ici).

semoule taboulé cuisson au barbecue

 

Cuire dans la braise

Je ne le fais pas souvent mais la cuisson au barbecue dans la braise peut être intéressante. Si vous avez déjà essayé de préparer des poivrons grillés marinés (cliquez ici), vous savez que le brûlage de la peau à la flamme peut-être fastidieux, à moins d’avoir un gros chalumeau… ou des braises incandescentes sous la main. Il suffit de poser les poivrons dessus et d’attendre que la peau brûle – ça va assez vite – avant de procéder à la marinade.

J’ai aussi eu l’occasion de répartir dans les braises des patates douces (avec leur peau) enveloppées de papier aluminium, les autres légumes, viandes et/ou poissons cuisant gentiment au-dessus. Cela peut prendre un peu de temps, du coup je le fais plutôt quand je rôtis que quand je grille.

 

Alors, ces méthodes de cuisson au barbecue vous parlent ? C’est fou, non, tout ce qu’il est possible de faire ? Et là, c’est sans accessoire ! Imaginez un peu avec les différents plats, plancha, broches etc. que les fabricants de grils ne cessent de nous proposer. Il y a vraiment de quoi s’amuser en cuisinant en extérieur. Je vous ai donné mes méthodes, j’attends les vôtres… Histoire de pousser encore plus loin mon barbecue. Et vive les vacances !

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Partagez sur vos réseaux préférés

Astuces
desserts gourmands originaux

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
🥰 SOUTENIR le blog