Recette du TI NAIN MORUE (poyo et morue), selon Tatie Maryse

2 juillet 2011 - 41,084 vues

  • 15 min
  • 35 min
Le ti nain morue un plat qui existe depuis fort longtemps ! Historiquement, il correspondait au « plat des pauvres » de par sa composition. Aujourd’hui, le ti nain morue retrouve ses lettres de noblesses et continue d’être consommé au petit-déjeuner ou au déjeuner. Pour ma part, j’en fait régulièrement mon plat dominical.
Le ti-nain (en Martinique) ou poyo (en Guadeloupe) est une banane verte qui se consomme cuite. Dans cette recette traditionnelle de ti nain morue, on la prépare avec de la morue Julienne salée. En fonction des goûts de chacun, on rajoute huile, vinaigre, piment et on l’accompagne d’avocat et/ou de concombre. Pour vous aider à retrouver le goût comme aux Antilles, je vous donne à titre indicatif les proportions de vinaigre, huile entrant dans la « vinaigrette ». Bonne dégustation !

 

ti nain morue

Le ti nain morue
Le ti nain morue
Etapes pour réaliser le traditionnel ti nain morue

Prep Time: 50 minutes

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

Pour 3-4 parts de ti nain et mori

16 bananes ti-nain
500 g de morue salée
2 feuilles de bois d’inde
1 concombre

**Vinaigrette :
2 c. à s. de vinaigre de vin
6 c. à s. d’huile
6 c. à s. d’eau de cuisson
3 gousses d’ail
4 g de pâte de piment rouge
6 branches de persil

Voir l’aide à la conversion

Préparation du poyo et morue

recette ti nain morue

Epluchez les bananes après avoir pris soin d’enduire vos mains d’huile pour ne pas que la sève des bananes ne colle à vos mains.
Passez la morue sous l’eau pour enlever l’excès de sel présent à sa surface.
Mettez les bananes, les morceaux de morue, les feuilles de bois d’inde dans une casserole et couvrez le tout d’eau.

recette poyo morue

Faites une pré-cuisson pendant 15 minutes dès la mise sur le feu. Au bout des 15 minutes, retirez toute l’eau et couvrez à nouveau d’eau. Remettez à nouveau sur le feu pour 20 minutes.

En parallèle de la cuisson, râpez le concombre avec la grosse râpe sans les pépins.

ti nain et morue martinique

Préparez la vinaigrette avec laquelle vous arroserez l’ensemble : mettez dans un bol l’huile, le vinaigre de vin, l’eau de cuisson, l’ail, 1 pointe de couteau de pâte de piment, le persil haché.

Disposez dans une assiette les ti-nain, un morceau de morue, du concombre râpé et arrosez l’ensemble de la vinaigrette. Servez aussitôt !

 

Les conseils et astuces de Tatie Maryse pour réussir le ti nain lan mori :

– J’avoue que le vinaigre de vin est une version plus « luxe », éloignée du traditionnel vinaigre blanc, mais la saveur qu’il apporte est tellement extra que je le privilégie.
– La pré-cuisson permet de dessaler partiellement la morue et de retirer l’écume issue des bananes vertes.
– Ne couvrez pas la casserole pendant la cuisson pour éviter le débordement d’eau.
– J’utilise un concombre épineux pour retrouver le goût du concombre des Antilles.
– Je ne rajoute volontairement pas de sel au plat, car la morue salée suffit amplement.
– Si vous n’avez pas de feuilles de bois d’inde, utilisez du bois d’inde moulu à raison d’une cuillère à thé rase.
– N’hésitez pas à remplacer la pâte de piment rouge par de la pâte de piment végétarien
– Ce plat est encore meilleur si vous l’arrosez d’un peu de vinaigre de piment confit (cliquer ICI) 

Retour à la liste

A propos de Tatie Maryse

Fondatrice de Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Comprendre la cuisine à travers la chimie des aliments puis la vulgariser est à la base de mon approche culinaire qui se veut multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 commentaires

  1. Amirat dit :

    Miam miam😋

  2. Bougault Annick dit :

    Merci Maryse pour cette recette mais j’aurais préféré la& recette du riz morue et tomates.
    Est ce possible?
    Merci

    • Tatie Maryse dit :

      Merci pour ton message, mais nous ne réalisons pas les recettes à la demande, et nous n’avons pas encore eu l’occasion de réaliser celle-ci. Je t’invite à regarder là recettes de la morue marinée disponible sur le blog, qui t’aidera certainement dans ce sens 😉

  3. Marie dit :

    Waouh ça me rappelle une fête au Lamentin ou on courre en pyjama et après on mange ce plat tous ensemble ! C’est pas un vidé ? Ça fait longtemps et j’oublie un peu.

    • Tatie Maryse dit :

      En effet, les vidés en pyjama se terminent souvent par un bon ti nain morue. Ton souvenir est exact 😉

  4. Phil dit :

    Bonsoir,
    comment faire pour avoir les “ti nain”un peu”fondant”, parce que lors de la dégustation ils étaient durs.Est-ce dû à la qualité des bananes ou la latitude(certainement des bananes africaines très au-dessous de l’équateur) ?

    Bien à vous.

    • Tatie Maryse dit :

      Bonsoir, c’est en effet totalement lié à la variété et qualité de la banane verte. Même en Martinique, il m’arrive d’avoir parfois des ti-nain fondants et d’autres fois des ti-nain durs (surtout veux du jardin d’ailleurs).
      Pour ma part, je les aime plus secs, c’est une question de goût.
      Dans ton cas, tu peux essayer de pousser la cuisson plus longtemps, pour tenter des attendrir quelque peu ?

  5. Christel dit :

    Merci Tatie Maryse. Grâce à toi je retrouve les recettes de mon enfance comme ma mère me les préparait. Je vis en France et rien de mieux que ces plats antillais pour faire oublier le froid, la nostalgie et le manque de mon île.

    • Tatie Maryse dit :

      Merci beaucoup pour ton message. Contente que mes recettes te permettent de garder un lien fort avec ton chez toi et te ramènent à d’heureux souvenirs 😉

  6. Tatie Maryse dit :

    Merci Murielle pour tous ces messages!

    Je constate que tu réalises les recettes de Tatie Maryse au fur et à mesure et suis ravie de convertir une “novice” à notre bonne cuisine (ne le prend pas mal, mais c’est également la vocation de
    mon blog). Peut-être feras-tu des émules…

  7. Murielle dit :

    ce repas m’a replongé dans mes souvenirs d’enfance, que du bonheur

Voir plus de commentaires

Partagez sur vos réseaux préférés

Astuces
savoir cuire l'igname

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
📩 Recevez nos idées MENUS

Ma page Google+