Recette de l’OMELETTE soufflée à la fleur de BANANIER, selon Katreen

22 janvier 2019

Avez-vous déjà manger de la fleur de bananier ? Pas commun n’est-ce pas ! Elle se consomme en salade, en beignets, et de bien d’autres façons. Aujourd’hui je vous propose une omelette de fleur de bananier. Une omelette légèrement soufflée pour plus de moelleux, parfaite pour un dîner qui sort de l’ordinaire sans être onéreux. Accompagnez-la simplement d’un mélange de jeunes pousses et d’une vinaigrette bien parfumée – pourquoi pas au piment végétarien (cliquez ici) – et le tour est joué !

 

omelette fleur de bananier

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

pour deux personnes :

3 œufs
50 g de fleur de bananier
35 g de carotte, pelée
12 g d’échalote
1 piment végétarien
7 g de persil plat
4 g de sauce au piment fort
20 g de parmesan
5 g de beurre
1 g de sel

Voir l’aide à la conversion

Préparation de l’omelette de fleur de bananier :

Préchauffez votre four à 160°C, chaleur tournante.

Préparez la fleur de bananier.
Ôtez les pétales externes de la fleur jusqu’à trouver les jeunes pétales, de couleur jaune pâle. Séparez-en 50 g que vous réservez dans un grand saladier d’eau.

omelette fleur de bananier

 

Coupez la carotte en petits dés (env. 5mm).
Emincez finement les aromates : échalote, piment et persil.
Mélangez-les dans un bol avec la carotte, le parmesan fraîchement râpé et la sauce pimentée.

 

Dans un saladier, montez deux blancs d’œufs en neige ferme.
Dans un autre saladier, battez en omelette les deux jaunes d’œufs, le troisième œuf (entier) avec le sel. Incorporez-y ensuite 2 c à s de blancs en neige.

omelette fleur de bananier

Préparez une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

Faites chauffer votre poêle et répartissez-y une noisette de beurre.
Versez-y environ 2/3 des œufs battus en omelette, que vous répartissez pour obtenir grosso modo un disque de 2-3 mm d’épaisseur.
Cuisez quelques secondes sur feu vif, le temps que l’omelette prenne et dore en dessous. Débarrassez sur la plaque à pâtisserie.

omelette fleur de bananier

Avec délicatesse, mélangez le reste d’œufs battus aux blancs en neige.
Ajoutez le mélange d’aromates, carotte et parmesan.
Enfin, ajoutez les pétales de fleurs de bananiers coupés en lanières et mélangez le tout délicatement.

Disposez la garniture sur la moitié de votre omelette précuite.
Refermez comme un chausson et enfournez pour 15 à 20 minutes de cuisson.

Mes conseils et astuces pour réussir votre omelette de fleur de bananier :

– Coupée en deux, cette omelette sert deux personnes. Vous pouvez constituer deux repas équilibrés en l’accompagnant d’une salade et d’un morceau de pain, par exemple.

– Une fleur de bananier entière vous offrira environ 100 g de jeunes pétales, de quoi réaliser deux omelettes.

– Comme toutes les parties de la plante, la sève qui s’écoule de la fleur de bananier tâche. N’oubliez pas votre tablier !

– La fleur de bananier s’oxyde au niveau des parties coupées. Ne vous en inquiétez pas outre mesure car elle brunit de toute façon à la cuisson.

– Utilisez de préférence une poêle antiadhésive pour cette recette. Attention : pour votre sécurité alimentaire, son fond ne doit pas être abîmé. En cliquant ici, retrouvez les conseils de Tatie Maryse pour bien choisir votre poêle en fonction du mode de cuisson.

– Cette omelette est délicieuse chaude, à la sortie du four, mais vous l’apprécierez également le lendemain, si comme moi vous la préparez d’avance pour le petit-déjeuner (cliquez ici) ou le déjeuner.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

2 commentaires

  1. Romeo de Christ M dit :

    Et bien, je viens d’apprendre qu’on peut manger les fleurs de bananiers. C’est bon à savoir.

    • Katreen, De La TeaM Tatie Maryse dit :

      En effet, les pétales pâles à l’intérieur de la fleur peuvent se cuisiner comme un légume. Encore une ressource insoupçonnée de notre belle nature 🙂

Voir plus de commentaires



Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Partagez sur vos réseaux préférés

Astuces
bien choisir la christophine pour un gratin

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
📩 Recevez nos idées MENUS

Ma page Google+