Recette de la CONFITURE de surelles (ou SURETTES cochon) selon Tatie Maryse

16 mai 2012

La confiture de surettes cochon est indissociable de ma Marraine Juliette qui me l’a un jour enseignée. Ce n’est pas ma marraine, mais dans le temps, il était d’usage d’appeler ainsi les personnes qui comptent. Pour revenir à cette confiture, je l’ai toujours dégustée à même la cuillère, alors qu’elle est surtout faite pour accompagner le punch. Tout ça pour vous dire qu’il s’agit d’un pur délice – qui se mérite vue sa durée de préparation – qui n’a besoin de rien d’autre pour être apprécié !
Je sais que cette recette de confiture de surettes cochon ne pourra être réalisée que par ceux résidant aux Antilles, car les surelles ne font pas encore partie de ces produits tropicaux expédiés en Métropole. Mais bon qui sait, si au détour d’un magasin exotique vous en trouvez, vous penserez nécessairement à Tatie Maryse.
Allez, place à la recette !

 

confiture surettes

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

Pour un bocal de confiture de surettes

700g de surettes
600g de sucre de canne
Le jus d’1/4 de citron vert
1 bâton de cannelle (environ 5g)
Le zeste d’un citron vert
½ gousse de vanille

Voir l’aide à la conversion

Préparation de la confiture de surettes cochon

recette confiture surettes

Lavez les fruits à l’eau et mettez-les à tremper dans une 1ère eau pendant 24 heures. Au bout de ces 24 heures, retirez l’eau, pressez légèrement les fruits et couvrez à nouveau d’eau. Laissez tremper à nouveau 24 heures. Répétez l’opération jusqu’aux 72 heures.

recette confiture surettes martinique

Au terme de ces 72 heures, vous pouvez démarrer la préparation de la confiture :
Egouttez les fruits et pressez-les légèrement pour retirer une partie de l’eau. Vous obtiendrez un poids d’environ 750g de fruits. Mettez-les dans une casserole et ajoutez le zeste de citron, le bâton de cannelle, la vanille fendue en 2, le jus de citron et le sucre.

recette confiture surettes guadeloupe

Mélanger pour enrober les fruits de cette préparation aromatique.

recette confiture surettes antillaise

Allumer le feu et porter à ébullition à feu vif pendant 20 minutes. Laisser cuire ensuite à feu doux pendant 1h20 et remuant de temps en temps. Les 45 dernières minutes devront se faire à couvert.
Les surelles prendront progressivement une teinte rougeâtre et s’entoureront d’un délicieux sirop.
Préparez les bocaux en les passant à l’eau chaude.
Une fois la confiture terminée, mettez-la en pot immédiatement et laissez refroidir.

Les conseils et astuces de Tatie Maryse pour réussir la confiture antillaise de surelles :

– Le saviez-vous? Les surettes peuvent aisément être congelées lors du pic de juillet août afin d’être préparées tout au long de l’année ^_^
– De manière générale pour les confitures, il faut compter environ la même quantité de sucre que de quantité de fruits
– La longue durée de trempage des fruits permet de les libérer de leur acidité. Et vous noterez qu’il n’est pas nécessaire de les piquer comme il apparaît souvent dans certaines recettes.
– Au fur et à mesure que le sirop enrobera les fruits, ceux-ci prendront une belle couleur foncée.
– Tatie vous recommande de suivre ses indications pour les épices afin d’obtenir un sirop et des fruits très aromatiques !
– La confiture se conserve à température ambiante pendant 1 à 2 mois. Au-delà le sucre aura tendance à cristalliser en fonction des conditions de conservation.
– Retrouvez l’autre recette  que m’a enseignée ma marraine Juliette : les tablettes coco (cliquer ICI)
– Les surelles confites peuvent être utilisées dans votre punch. Un pur délice à consommer avec modération !

recette confiture surettes créole

Retour à la liste

A propos de Tatie Maryse

Fondatrice de Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Comprendre la cuisine à travers la chimie des aliments puis la vulgariser est à la base de mon approche culinaire qui se veut multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

19 commentaires

  1. Jo dit :

    Totalement raté. Il restait 30mn de cuisson mais le sirop abondant était brun comme brulé. Les surettes pas juteuses mais commr du liège !
    J ai ma casserole et ma cuillère couverte de sucre cristallisé impossinle de les decoller

    • Tatie Maryse dit :

      Bonjour Jo, je ne sais quoi dire… Cette confiture est complexe d’exécution car si l’acidité du fruit n’est pas totalement enlevée lors des différentes opérations de trempage, cela modifie complètement la bonne réalisation de cette confiture.
      Par ailleurs, 2 choses m’interpellent dans ton message car semblent contradictoires selon moi, la présence d’un sirop abondant brun (tu es déjà sans doute au stade de caramel) et en même temps du sucre cristallisé (ce qui laisse penser à un sirop avec une forte concentration, mais pas encore un caramel). Du coup, te dire ce qui serait à modifier pour la réussir une prochaine fois, m’est très difficile car bien plus que le résultat final, c’est le déroulé de chaque opération qui m’aurait permis de t’aiguiller sur l’opération en cause…
      En tout cas, si tu te lances une nouvelle fois, veille à bien “désacidifier” tes fruits avant leur usage (quite à les goûter avant et après trempage) et surtout surveille la bonne exécution du sirop lors de la cuisson 😉

  2. Jessica dit :

    J’ai raté ma confiture mes surettes sont dures que devrais-je faire la prochaine fois ?

    • Tatie Maryse dit :

      Bonjour, à la fin de la cuisson de tes surettes, restait-il du sirop ou avaient-elles tout absorbé?
      Dans ma recette, je privilégie lorsqu’il reste du sirop ce qui contribue à les rendre plus moelleuse.
      Maintenant, je pense que d’un fruit à l’autre, la réaction peut ne pas être la même à la cuisson et donc le résultat différent au final…

  3. Nicole dit :

    Peut-on faire la confiture de cornichons pays de la même manière que pour les surettes cochons ou faut-il un temps plus long de trempage?
    Merci

    • Tatie Maryse dit :

      Bonjour Nicole, je n’en ai jamais réalisé personnellement, donc il me sera difficile d’être de bons conseils. J’ai déjà entendu que cela se préparait ainsi, mais n’ai pas encore testé pour m’en assurer…

  4. De lima pontes cheryline dit :

    Bonjour, voilà je suis de Guyane. Nos sucette sont différentes (d’après la photo poste) et ont tendance à “baver”, libère une grue (le le calou/ combo). Donc je voudrai savoir si je dois procéder de la même façon pour les heures de trempage?

    • Tatie Maryse dit :

      Bonsoir, je vois de quoi tu parles. Si je comprends bien tu veux dire qu’elles ont davantage de sirop qui les enrobe. Pour y parvenir, il te faut fair davantage de sirop de la quantité que je recommande, afin que celui-ci ne soit pas totalement absorbé par les surettes, ni totalement évaporé par la cuisson. La durée de trempage des surettes permet simplement de leur ôter leur acidité ?

  5. Maryse dit :

    Bonsoir Tatie Maryse
    Je voudrais savoir si c’est possible de cristalliser la confiture et comment faire?

    • Tatie Maryse dit :

      Bonsoir Maryse, pour obtenir un résultat cristallisé, il te faudrait mettre davantage de sucre… A tester 😉

  6. momone dit :

    moi aussi je ma déguste à la cuillère ! Je peux finir un pot en une journée ! Ce que je voudrais savoir c’est lorsqie l’on a congelé lles surettes, si la préparation reste la même pour le trempage de 72h

    • Tatie Maryse dit :

      Coucou, oui cela fonctionne parfaitement! Je les congelé car je les récolte au fur et à mesure. Et d’ailleurs, cette recette a été faite avec des surettes qui étaient congelées ^_^

    • rolesd dit :

      Bonjour Tatie Maryse, merci pour toutes ces bonnes recettes,ma question :pas d’eau à ajouter dans la recette de confiture de surette?Cela m’intrigue un peu.

      • Tatie Maryse dit :

        Bonsoir, lors des phases de trempage, les surettes se gorgent d’eau. Tu observeras au démarrage de ta confiture que les surettes libèrent beaucoup d’eau. Cela suffit amplement pour réaliser la confiture. Maintenant, si tu souhaite une confiture avec beaucoup de sirop (notamment pour le punch), tu peux rajouter de l’eau en début de cuisson. Avec ma recette, tu obtiendras des surettes confites avec un peu de sirop dans le fond 😉

  7. Vallade dit :

    Bonjour, je voudrais pouvoir faire cette confiture, mais habitant à Marseille, je souhaiterais savoir ou je peux me procurer des surettes. sauf si je demande à ma famille de Martinique de m’en faire parvenir. Merci.

    • Tatie Maryse dit :

      Malheureusement, je ne réalise pas d’envoi. Il te faudra te rapprocher de la famille 🙂

    • Marie dit :

      Bonjour, je suis moi aussi a la recherche d’un moyen de me procurer des surettes, pourriez vous me dire si vous en avez trouver et où .
      d’avance merci .

      • Tatie Maryse dit :

        Il me semble que les surettes ce sera vers le mois de Mai. Maintenant, il est parfois possible d’en trouver plus tôt…il faut pour cela arpenter les marchés et questionner nos chères marchandes 😉

  8. Mayou dit :

    Miiiaaaam miiiaam! Moia ussi pareil je mange cette confiture à la cuillère et c’est un vrai délice. Ma grand mère m’en envoie un peu dès qu’elle le peux (je suis en métropole), un pur délice!

Voir plus de commentaires



Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Partagez sur vos réseaux préférés

Astuces
VIDÉO boucaner sa viande

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
📩 Recevez nos idées MENUS

Ma page Google+