Recette des BEIGNETS de FLEURS de glycéria et moringa

27 janvier 2021

Cela fait un moment que la cuisine des fleurs titille ma curiosité. En salade, farcies, séchées… Finalement je me suis lancée avec des beignets de fleurs de glycéria et de moringa. Pour que la forme des fleurs reste visible à la cuisson, je suis partie d’une base de pâte à tempura que j’ai très légèrement épaissie. Mais plutôt que de longues explications, place à la recette !

 

Beignets de fleurs de glycéria et moringa, façon tempura

 

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

pour 125 g de beignets, soit 4 portions

55 g de fleurs de moringa et/ou glycéria (20 grappes)
120 g de farine
5 g de sucre roux
1 g de sel
1 œuf moyen
200 g d’eau glacée
1 bouchon de rhum vieux (5 g)
quelques gouttes d’extrait de vanille

10 g de sucre glace

Petit bain d’huile (300 g)

Voir l’aide à la conversion

Préparation des beignets de fleurs :

Beignets de fleurs de glycéria et moringa, façon tempura

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et le sel.

Dans un bol, mélangez l’eau et l’œuf à l’aide d’un fouet.

Beignets de fleurs de glycéria et moringa, façon tempura

Si nécessaire, posez le bol de farine sur un lit de glaçons.

Incorporez progressivement l’eau et l’œuf à la farine. Mélangez vigoureusement pour homogénéiser l’appareil, qui évoque une pâte à crêpe un peu plus fluide. Parfumez de rhum’et de vanille.

Laissez reposer 30 min au réfrigérateur.

Beignets de fleurs de glycéria et moringa, façon tempura

Détachez les grappes de fleurs des branches de glycéria et de moringa.

Versez l’huile dans une petite casserole.
Pendant qu’elle chauffe, tapissez un plat de papier cuisson pour réceptionner les beignets après la cuisson.

Beignets de fleurs de glycéria et moringa, façon tempura

Quand l’huile est bien chaude, trempez deux grappes de fleurs dans la pâte en enrobant bien fleurs et tige, puis déposez-les dans le bain de friture.

Beignets de fleurs de glycéria et moringa, façon tempura

La cuisson dure environ 2 min. Retournez les beignets si nécessaire. Quand ils sont dorés, déposez-les sur le papier absorbant.

Répétez jusqu’à épuisement des fleurs, en les cuisants 2 par 2.

Mes conseils et astuces pour réussir vos beignets de fleurs :

– Ne cueillez pas vos fleurs n’importe où. Évitez les abords de routes, où elles reçoivent beaucoup de résidus d’hydrocarbures.

– Les fleurs de glycéria ont une saveur “verte”, végétale. Les fleurs de moringa ont une saveur naturelle légèrement sucrée.

– Toutes les fleurs ne sont pas comestibles. Sauf les fleurs de la famille des Solanacées (tomate, poivron, piment, pomme de terre, etc.), les fleurs des plantes potagères sont comestibles. Cela dit, elles n’ont pas toute un intérêt gustatif. Les fleurs de courge et giraumon sont très appréciées.

– Attention aux fleurs de plantes médicinales : ne consommez pas les fleurs des plantes nécessitant un avis ou un contrôle médical (interactions médicamenteuses possibles).

– L’appareil doit être bien glacé. Utilisez de l’eau réfrigérée. S’il fait chaud, posez le bol dans lequel vous préparez la pâte sur un lit de glaçons.

– La pâte étant glacée – et elle doit le rester – cuisez les fleurs 2 par 2 au maximum pour ne pas faire chuter la température de l’huile.

– Vous pouvez doser la farine entre 90 et 140 g pour 200 g d’eau. À 90 g vous obtenez une pâte très liquide qui se dépose finement sur les fleurs et cuit en une fine croûte extrêmement croustillante. Les fleurs sont alors très reconnaissables. À 120 g, la pâte bien plus épaisse enrobe davantage les fleurs dont la forme et la couleur sont moins reconnaissables. Les pédoncules sont extrêmement croustillants et les fleurs plus moelleuses.

– Si les fleurs sont mouillées séchez-les délicatement pour ne pas rajouter d’eau à la pâte et éviter d’éventuelles éclaboussures d’huile chaude.

– Cuisez les beignets juste blonds. Trop frits, ils ont un goût de friture très prononcé, en particulier si la pâte est fine.

– La cuisine des fleurs vous intéresse ? Essayez notre omelette à la fleur de bananier (cliquez ici), ou laissez-vous tenter par une recette à l’à-tous-maux (cliquez ici).

– Classiques ou originaux, cliquez ici pour découvrir nos recettes de beignets préférées.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



🛒 À shopper dans la boutique Tatie Maryse

Des ateliers de cuisine antillaise en Martinique ou depuis chez vous !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV et Cadhoc acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises

Partagez cet article sur vos réseaux préférés

📩 Recevez nos IDÉES MENUS