Recette du Punch COROSSOL, selon Katreen

9 novembre 2020

J’ai décidé de redécorer ma cuisine… à grand renfort de bocaux. Bien évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de glisser deux ou trois punchs entre deux bocaux d’à-tous-maux et groseille-pays séchées (cliquez ici). Punch maracuja, punch pomme d’eau et punch corossol. Celui-là vous ne le trouverez pas dans le commerce. Et en même temps ce n’est bien compliqué à faire. Le plus dur, c’est encore d’attendre qu’il murisse.

 

punch corossol Martinique

 

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

Pour 1/2 L de préparation :

260 g de corossol bien mûr
90 g de sucre roux
le zeste d’1/2 citron vert non traité
env. 250 g de rhum blanc agricole 50 °

Voir l’aide à la conversion

Préparation du punch corossol :

Ouvrez le corossol, détachez la pulpe de la peau et disposez-la dans un bocal propre et sec.
Ajoutez le sucre et le ruban de zeste de citron vert. Couvrez de rhum, fermez et agitez le bocal.

Laissez macérer pendant 3 mois, en l’agitant plusieurs fois par semaine.

Bonne dégustation !

Mes conseils et astuces pour réussir votre punch corossol :

– Pour un punch extra, choisissez un corossol bien mûr, dont la peau est déjà molle sous le doigt.

– Choisissez un citron non traité – le citron vert local reste le meilleur choix. Zestez-le finement pour de conserver que le vert. Vous éviterez ainsi d’apporter de l’amertume au punch.

– J’utilise du rhum blanc agricole mais n’importe quel alcool de consommation au goût plutôt neutre peut servir.

– Par tradition je fais mes punchs avec un rhum au titre élevé, puis je les laisse macérer longtemps pour que de nouveaux goûts et arômes se forment. Si vous pensez servir ce punch rapidement (3 semaines de macération), vous pouvez choisir un alcool à 45°. Dans tous les cas ne choisissez pas un alcool trop léger. En effet le punch final, qui est en fait une conserve, doit contenir suffisamment d’alcool pour conserver les fruits même après avoir été dilué par l’eau contenu dans lesdits fruits.

– D’une belle couleur blanche au départ, le punch vire au brun en vieillissant, c’est normal.

Cliquez ici pour retrouver tous nos punchs et cocktails au goût des Antilles.

Retour à la liste

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



4 commentaires

  1. Rodolphe G dit :

    Bonjour Katreen,
    Vous punch corosol me donne pleinement envie de le faire. Par contre, une fois réaliser, faut t’il le laisser en extérieur ou dans le frigidaire ? 😊.
    Merci à vous, tatie Maryse et toute votre équipe pour nous régaler avec toutes vos recettes.

    • Katreen, De La TeaM Tatie Maryse dit :

      Bonjour Rodolphe, il faut le laisser à l’extérieur. La couleur laiteuse passera de toute façon au brunâtre, il ne faudra pas s’en inquiéter si ton alcool est suffisamment fort pour assurer la conservation.

  2. dominique G dit :

    Bonjour tatie , j habite en France et c est le rhum a 40° qui est le moins cher . Peut on faire quand même les liqueurs avec ? Merci

    • Katreen, De La TeaM Tatie Maryse dit :

      Bonsoir Dominique, je suppose que tu peux l’utiliser. Cela ne devrait pas poser de problème pour un punch à consommer “rapidement” mais ne l’ayant jamais utilisé je ne peux pas me prononcer sur la conservation à long terme.

Voir plus de commentaires

Rédigé par Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.