Recette du POISSON PAPILLOTE à l’antillaise, selon Tatie Maryse

5 mars 2014

Ce poisson papillote est à la fois d’une grande facilité et d’une saveur incroyable! Sa cuisson vapeur préserve la saveur des ingrédients et constitue une préparation très saine. L’idéale pour retrouver la forme après cette période Carnavalesque !
Même s’il n’y paraît pas durant la cuisson, vous vous rendrez compte à l’ouverture de la papillote, à quel point les saveurs exaltent et mettent en appétit. Parfums du gingembre frais, du thym et de l’estragon sublimeront votre poisson papillote pour un instant dégustation hors du commun !
Et la surprise est encore plus grande quand on découvre la garniture constituée de légumes pays savamment associés… Pour ma part, ce plat, je le prépare aussi bien pour un dîner rapide que pour un dîner chic entre amis.
Alors sans plus tarder, c’est parti pour la recette du poisson papillote, selon Tatie Maryse!

poisson papillote

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

Pour 3 personnes

400 g de vivaneau
**Marinade :
2 gousses d’ail
10g de sel (déjà mis au bon sel)
10 c a s d’eau
Le jus d’1 gros citron
1 piment

**Garniture :
2 Bananes plantain soit 400 g environ
1 Igname de 500 g
2 feuilles de Bois d’Inde
2 feuilles de Thym
1 phalange de gingembre
1/4 d’oignon
1 gousse d’ail
1 branche d’estragon
3 pincées de sel
Copeaux de beurre
1 filet d’huile

Voir l’aide à la conversion

Préparation du poisson papillote

2 à 3 heures avant la préparation, mettez à mariner votre poisson.

recette poisson papillote

Épluchez l’igname, coupez-le en tranches de 1 cm d’épaisseur et mettez-le à blanchir dans de l’eau salée avec 4 g de sel. Comptez 10 minutes dès démarrage de l’ébullition. Égouttez une fois précuit.

Préchauffez le four à 200°C.

 

préparation poisson papillote

Pendant ce temps, procédez au montage de la papillote :
– Superposez 2 feuilles d’aluminium sur votre plan de travail et recouvrez-les d’une feuille de papier sulfurisé. Disposez vos ingrédients de la façon suivante :
– vos feuilles de bois d’Inde sur la feuille de papier sulfurisé.

poisson papillote antillais

– quelques tranches d’igname
– la tranche de poisson
– le thym et les lamelles de gingembre

recette antillaise poisson

– la banane et le restant d’igname
– l’ail et l’oignon coupés finement
Terminez en saupoudrant de sel puis en parsemant de 2-3 pincées de mélange bouquet garni, d’un filet d’huile, et des copeaux de beurre.

papillote poisson antillais

Disposez par dessus votre branche d’estragon et fermez votre papillote bien hermétiquement.

Enfournez pour 40 minutes.
Une fois cuite, servez votre papillote fermée et laissez vos convives l’ouvrir et se régaler !

Les conseils et astuces de Tatie Maryse pour réussir le poisson papillote :

– Plus le temps de marinade de votre poisson est long, meilleur sera celui-ci. Astuce organisation : faites mariner votre poisson dès la veille.
– J’utilise dans cette recette un gros poisson, mais il vous est possible de réaliser des papillotes individuelles avec des tranches de poisson plus petites
– Je vous recommande de couper l’igname en tranches de même épaisseur pur un blanchissage homogène.
– Vous pouvez utiliser cette recette avec de nombreux légumes pays : fruit à pain, patate douce, châtaignes pays et j’en passe. Dans le cas des légumes “durs”, faites les précuire comme l’igname.
– Vous pouvez également utiliser des légumes à cuisson rapide tels le brocolis, le haricot verts qui sont meilleurs craquants. Dans ce cas, mettez-les crus avec le poisson ^_^
– Tous les poissons peuvent s’adapter à cette recette.
– De façon générale, le poisson ne supporte pas une cuisson trop longue au risque de voir sa chair se dessécher et perdre en moelleux.
– Recouvrez votre papier aluminium de papier sulfurisé car l’aluminium supporte mal l’acidité en s’oxydant.
– Fermez votre papillote bien hermétiquement afin que la vapeur ne s’en échappe pas en cours de cuisson.
– Vous aimez le poisson, retrouvez d’autres recettes de poisson que je vous propose tel le poisson au four (cliquer ICI)

Retour à la liste

A propos de Tatie Maryse

Fondatrice de Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Comprendre la cuisine à travers la chimie des aliments puis la vulgariser est à la base de mon approche culinaire qui se veut multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

5 commentaires

  1. ESCARTIN josy dit :

    merci tatie Maryse pour toutes ces bonnes recettes qui nous régalent
    – une bonne et surtout très heureuse année

  2. makiesse dit :

    bonjour,

    dans beaucoup de vos recettes, vous mettez les feuilles de bois d’inde, mais nous au congo, nous ne connaissons pas cette feuille. Que faire pour en avoir ?

    • Tatie Maryse dit :

      Bonjour, c’est en effet une feuille très couramment utilisée aux Antilles, mais qui peut aisément être remplacée par des feuilles de laurier par exemple 😉
      En trouve t-on au Congo?

  3. polyte Marie - yolene dit :

    Bonsoir Tatie Maryse, merci pour toutes ces recettes faciles et toutes ses saveurs qui nous réveillent les papilles

Voir plus de commentaires



Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Ma page Google+