Recette de la BÛCHE de Noël antillaise façon MONT-BLANC, selon Tatie Maryse

30 novembre 2012

Recette de la bûche façon mont-blanc
Recette de la bûche façon mont-blanc
Réalisez facilement votre bûche de Noël façon mont-blanc : une génoise, une crème au coco et une belle décoration !

Prep Time:1 hour, 30 minutes

Il y a longtemps que j’imagine réaliser une bûche de Noël antillaise façon Mont-Blanc et en posant la question sur Facebook de ce que vous souhaitiez pour les fêtes de fin d’année, je me suis rendue compte que je n’étais pas la seule ^_^
Donc c’est tout naturellement que je m’y suis lancée dans ma confection de bûche de Noël antillaise, mais en souhaitant y apporter quelque chose de plus, que le traditionnel Mont-Blanc. En effet, les menus de Réveillon doivent faire rêver, doivent étonner et surprendre ! Donc sous sa génoise et sa crème de coco, vos invités seront surpris par une saveur caramel laquelle apporte un aspect visuel supplémentaire à ce gâteau ô combien apprécié.
Je vous invite donc pour ce Noël à réaliser votre bûche maison saveur coco… Sans plus tarder, on se lance!
Buche au coco

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

Pour une bûche au coco de 6-8 personnes

1 noix de coco
**Gâteau roulé de dimension 28 cm x 38 cm:
3 œufs
50 g de sucre de canne
75 g de farine
1 c à c de rhum vieux
1 pincée de muscade
Le zeste d’1/8 de citron
2 pincées de cannelle

**Crème au coco:
160 g de lait de coco
2 oeufs
70 ml de lait entier
30 g de sucre de canne
20 g de fécule de maïs
1 ruban de zeste de citron vert
½ gousse de vanille
2 c à c de rhum vieux
5 gouttes d’essence amande amère
15 g de beurre froid
**Caramel:
25 ml d’eau
95 g de sucre de canne
Jus d’1/2 citron vert

Voir l’aide à la conversion

Préparation de la bûche de Noël antillaise

Avant l’assemblage final de la bûche, chaque élément doit être préparé l’un à la suite de l’autre et dans l’ordre que je vous conseille :

recette buche antillaise

1) Préparez le coco

Epluchez et râpez la noix de coco à l’aide de votre râpé fine. Réservez de côté couvert par un papier film. Vous obtiendrez ainsi 220 g de coco râpé.

buche créole

2) préparez la crème pâtissière au coco (toutes les étapes en images sont ICI)

Dans une casserole, mettez la fécule et la moitié du sucre de canne. Versez par dessus le lait de coco et 60 ml de lait entier puis mélangez. Allumez le feu et montez en température sans ébullition.
Fendez la gousse de vanille en deux pour en récupérer les grains noirs. Ajoutez les grains de vanille, la gousse et le ruban de citron vert au lait. Laissez chauffer environ 5 minutes.
Pendant ce temps, cassez les œufs pour en récupérer uniquement les jaunes. Mélangez les jaunes vigoureusement au reste du sucre de canne. Ajoutez alors les 10ml de lait restant.
Une fois le lait chaud, débarrassez-le de la gousse de vanille et du zeste de citron. Versez-en une petite quantité sur le mélange {jaune d’oeuf+sucre+10 ml de lait} et mélangez.

Incorporez alors ce mélange au lait sur le feu et mélangez sans cesse jusqu’à épaississement de la crème. Cette opération dure environ 5 minutes à feu moyen (pour ma part, 7/9)

Une fois la texture de crème obtenue, sortez la casserole du feu pour refroidir le mélange. Incorporez le rhum vieux et l’essence d’amande amère puis mélangez. Une fois tiédi (température de 50°C environ), incorporez le beurre et mélangez jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé à la crème.
Réservez votre crème de côté.

recette gâteau roulé

3) Préparez le gâteau roulé

Faites préchauffer votre four à 200°C
Séparez les jaunes d’œuf des blancs. A l’aide d’un batteur, mélangez les jaunes d’œufs avec le sucre de canne jusqu’à obtenir un mélange mousseux.

gâteau roulé

Incorporez la muscade, la cannelle, le zeste de citron et le rhum vieux puis mélangez.

gâteau roulé pour buche

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.

recette gâteau roulé pour buche

Incorporez une spatule de blancs montés en neige dans le mélange de jaune d’œuf et incorporez-les délicatement.

buche gâteau roulé

Puis incorporez ce mélange au reste des blancs montés en neige.

buche noel gâteau roulé

Mélangez délicatement et incorporez la farine par saupoudrage. Étalez ce mélange en une couche uniforme sur une plaque couverte de papier sulfurisé.

recette buche créole

Enfournez pour 7 minutes de cuisson. Démoulez dès la sortie du four.

recette antillaise buche

4) Profitez du temps de cuisson pour réaliser le caramel

Dans une casserole, mettez à chauffer le sucre, l’eau et le jus de citron. Laissez caraméliser, ce qui prend environ 5-7 minutes.

buche de noel créole

Trempez 10 langues de chat dans le caramel encore chaud en faisant attention à ne pas vous brûler les doigts.

buche antillaise au coco

Sur une feuille de papier sulfurisé, déposez les langues de chat enrobées de caramel sur leur moitié. Ces langues de chat serviront de décor. Réalisez ensuite des formes avec le caramel selon votre inspiration, pour décorer la bûche.
Une fois le caramel refroidi, décollez- les délicatement du papier sulfurisé.

buche antillaise au coco

5) procédez à l’assemblage des éléments :

Retournez votre gâteau roulé et laissez-le sur le papier sulfurisé.
Répartissez le caramel chaud rapidement sur votre gâteau encore tiède en laissant 2 cm avant les bords. En même temps que vous le versez, aidez vous d’une cuillère pour l’étaler.

garniture buche antillaise

Laissez-le tiédir légèrement pendant 1 minute, puis répartissez par dessus la crème au coco.
Saupoudrez alors de noix de coco fraîchement râpée.

buche de noel roulée

Roulez avec précaution le gâteau, à la manière des makis japonais, en vous aidant du papier sulfurisé.

Taillez les bords de la bûche afin qu’ils soient nets.

buche de noel

Enduisez le gâteau ainsi roulé de crème au coco.

buche créole au coco

Puis saupoudrez-le de noix de coco râpée.

Mettez au réfrigérateur pendant 4 heures minimum.
Réservez au réfrigérateur le reste de crème au coco qui vous servira de « colle » au moment de la décoration de la bûche.

buche au coco antillaise

6) Réalisez la décoration de votre bûche

Saupoudrez de la noix de coco sur le fond de votre assiette de présentation et déposez-y votre bûche.
Sur le dos de vos biscuits à la cuillère, disposez de la crème pâtissière au coco et collez-les sur les bords de la bûche en alternant biscuits caramélisés et biscuits non caramélisés.

Veillez à ce que face à face il y ait une langue de chat enrobée de caramel et l’autre qui ne le soit pas afin que chaque invité ait du croquant dans sa portion.
Saupoudrez de noix de coco râpée.

buche coco mangue

Décorez ensuite votre bûche à votre convenance avec des tranches de mangue fines, de caramboles, des cerises confites, vos décorations en caramel…

buche façon tatie maryse

Votre bûche est alors prête, il n’y a plus qu’à déguster !

Les conseils et astuces de Tatie Maryse pour réussir la bûche de Noël antillaise :

– Préparez l’ensemble de vos ingrédients avant de commencer la préparation et garder toujours votre plan de travail propre pour évoluer facilement dans les différentes manipulations.
– Le caramel apporte une saveur particulière à la préparation, je vous recommande donc de le préparer vous-même car les caramels vendus dans le commerce restent généralement liquides. Vous pouvez également ne pas en mettre.
– Le caramel doit être coulé très rapidement sur le gâteau roulé et étalé en même temps en une couche fine et régulière. La couche doit être suffisamment fine pour ne pas que le gâteau soit trop difficile à rouler par la suite.
– Si vous n’êtes pas très à l’aise avec cette étape, coulez le caramel sur une feuille de papier sulfurisé en une couche fine de 1-2 millimètres d’épaisseur. Une fois refroidi, cassez-le en morceaux afin d’en faire des brisures que vous répartirez sur le gâteau roulé.
– Coupez les bords du gâteau roulé afin qu’ils soient nets.
– Une fois roulé, ne jointure restera visible. Tournez votre gâteau roulé afin que la jointure soit sur le dessous.
– Vous pouvez également réaliser des décors en caramel (cœur, spirales…) que vous pourrez saupoudrer de noix de coco râpée pour plus de relief. Vous pouvez également enduire des lamelles de coco de caramel que vous utiliserez pour la décoration. Vous pouvez de même enduire, pour moitié, vos cerises confites avec le caramel. Quelque soit votre choix, il vous faudra réaliser une quantité un peu plus importante de caramel pour réaliser vos décors.
– Vous pouvez préparez votre bûche au coco la veille et finaliser sa préparation (à savoir réaliser sa décoration) le lendemain pour garder le croustillants des biscuits langue de chat et de vos décorations en caramel.
– Les fruits apportent une note de fraîcheur très intéressante. Je vous recommande d’en garnir la bûche généreusement.
– Votre bûche décorée se conserve 2-3 jours au réfrigérateur.
– Retrouvez la recette du Mont-Blanc antillais de Tatie Maryse en cliquant ICI.
– Retrouvez toutes les recettes pour un Noël antillais en utilisant la rubrique “par fêtes”

Retour à la liste

A propos de Tatie Maryse

Fondatrice de Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Comprendre la cuisine à travers la chimie des aliments puis la vulgariser est à la base de mon approche culinaire qui se veut multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

12 commentaires

  1. Manu dit :

    Bonjour tatie Maryse , comment faire si on a pas de noix de coco ? Lol est ce que le rendu sera le même avec de la noix de coco râpé acheté en sachet ( type vahiné ) ? Merci

    • Tatie Maryse dit :

      Tu as toi même donné la réponse dans ta question : à défaut de noix de coco fraîche, utilise la noix de coco sèche. Le rendu ne sera bien entendu pas le même car la noix de coco sèche est débarrassée de la majeur partie de son eau et matières grasses (on en fait le lait de coco), ce qui fait que la texture est la saveur ne sont pas les mêmes…et ce quelque soit la marque utilisée 🙂

  2. patty crast dit :

    Merci à vous ,
    Bonne idée les 3 menus
    mais je reste très traditionnelle , c’est toute mon enfance, et toutes les fêtes c’est toujours le moment du retour chez maman
    Merci pour la recette du Mont Blanc / bûche, le caramel et moi , dur/dur
    Je commence mes préparation la semaine prochaine, à bientôt
    Excellentes fête de fin d’année à vous et à votre équipe

    • Tatie Maryse dit :

      Merci pour ton message. L’important est que tu trouves ton bonheur quelque part, peut être que dans 2 ans, tu y apporteras une touche nouvelle et créative sans pour autant “dénaturer” l’esprit de Noël.
      Joyeuses fêtes de la part de toute l’équipe !

  3. Cynthia fan n#1 dit :

    Coucou tatie
    Alors hier j’ai fait la buche sans gluten ( maizena/oeuf/sucre) sans lait ( j’ai utiliser du lait damande et du beurre special ) comme je n’avais pas le temps de faire les langues de chats sans gluten…donc j’ai pas mis, comme j’avais pas assez de sucre pour faire le caramel, j’ai mis la creme de coco dans le roule..et comme j’avais pas de noix de coco fraiche, j’ai utilise de la noix de coco rape toute faite?.. He ben ma chere tatie le resultat etait TETE DWET!! Merci pour cette recette!!
    Inratable!! et le gout de la creme de coco ..hummmm.. DELICIOUS!! Les gouteurs lambas m’ont dit sa c’est sans gluten et sans lait?? J’ai dit oui c’est du tatie maryse version sgsl( sans gluten sans lait)?
    Pour noel je vais retenter mais cette fois avec le caramel et les langues de chat sg..
    Et je te dirai ce que sa a donne.
    Bizou bizou

    • Tatie Maryse dit :

      Coucou Cynthia, fan #1 (en compétition avec d’autres fans #1 ^_^)
      Je suis ravie de lire ton expérience culinaire du sans gluten et sans lait sur une recette dite “ordinaire”.
      Ton expérience résume bien le fait que sans gluten et sans lait peut être tout aussi délicieux que les versions ordinaires et qui plus est totalement imperceptible du palais 😉
      Bravo et encore plein de réussites de ce type que je serai ravie de lire sur le blog 😉

  4. Tatie Maryse dit :

    Bonjour, j’ai compris que tu parles de la recette des pâtés feuilletée au lambi… Comme pour la recette du pain au beurre, il s’agit d’étaler la pâte en lui faisant faire à chaque fois une
    rotation d’un demi tour par rapport à la fois précédente. Ceci afin de permettre aux couches successives de faire un feuilleté. J’espère t’éclairer, mais ce n’est pas si simple à expliquer
    finalement 😉

  5. Tatie Maryse dit :

    Bonjour, je vais en effet le préciser dans la recette, c’est un oubli ^_^

    Je mets environ 10-15 g de beurre doux froid dans la crème au coco.

  6. nadine dit :

    un bonjour de la martinique, tatie je n’ai pas compris “le tour à 90°C, ça me tente aussi beaucoup pour le réveillon

    bonnes fêtes

  7. Gustave dit :

    Tatie Maryse bonsoir, j’ aurais aimé savoir quelle quantité de beurre est ajoutée à la fin de la préparation de la crème au coco ? Merci

    On va suivre cette recette pour notre réveillon du 31

    Bonnes fetes

  8. Tatie Maryse dit :

    Bonjour Jenny, en effet je ne l’ai pas réalisé pas dans ma recette de même que je n’en met pas dans mon
    mont-blanc mais tu peux le réaliser si tu le souhaites en fonction de tes goûts. Pour ma part, je mets l’alcool dans la crème.

  9. Jenny dit :

    Tatie Maryse j’aurais une petite question avant de réaliser cette succulente recette, dans cette réalisation on ne fait donc pas le “punchage” du biscuit avant d’y verser le caramel? Voilà comme
    je ne l’ai pas vu noté alors je pose la question, je pense que le fait qu’il y ait le caramel supprime cette étape. Merci d’avance pour la réponse, bonne continuation…

Voir plus de commentaires



Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Ma page Google+