Ça veut dire quoi « Bien manger » aux Antilles ?

6 février 2019 - 818 vues

On entend partout des messages sanitaires nous invitant à bien manger mais concrètement, ça veut dire quoi ? La TeaM est allée à votre rencontre et finalement « bien manger » ne s’entend pas de la même façon pour tout le monde. En ce début d’année, période de bonnes résolutions, faisons ensemble le point sur ce que peut signifier « bien manger ».

 

bien manger pour un antillais

 

Selon vous, ça veut dire quoi « bien manger » ?

Que signifie pour vous « bien manger » ou « manger mieux » ? Et est-ce facile au quotidien ? Nous vous avons interrogé, vos réponses en images (cliquez sur la vidéo ci-dessous).

 

Manger des légumes verts, manger des produits locaux, manger sans excès… Nous savons plus ou moins quoi faire, mais dans la pratique… Nos rubriques Manger mieux (cliquez ici) et La santé par l’assiette (cliquez ici) vous inspireront pour maintenir ou retrouver votre équilibre alimentaire… sans sacrifier la gourmandise.

 

1. Bien manger, une question de quantité

Vous l’avez évoqué, bien manger c’est manger à sa faim mais sans excès. Manger suffisamment pour « tenir debout toute la journée », sans piquer du nez pendant la digestion – ni grossir sur le long terme. Et là déjà, nous ne sommes pas tous égaux. Selon nos besoins nous ne pouvons pas tous manger les mêmes portions. Ainsi, le même repas pourra être excessif pour un employé de bureau mais insuffisant pour un ouvrier. Sans forcément compter chaque calorie, pour bien manger il faut ajuster ses portions à ses propres besoins, et non se caler sur l’assiette de son voisin de table.

 

déjeuner Atelier

 

Hélas, manger sans excès c’est aussi savoir dire non à la tranche de rôti que Tatie Denise veut nous resservir… Parce qu’elle nous aime et que chez nous, nous mesurons l’amour que nous portons à nos proches à la taille et au nombre de portions que nous leur (re)servons… Et qu’ils acceptent de bon gré, qu’ils aient faim ou non, parce qu’ils nous aiment et ne veulent pas nous vexer.

 

se resservir, dire stop, bien manger, manger mieux

 

(Donc Tatie Denise, c’était très bon et je t’adore MÊME SI je ne me ressers pas… Et non, je n’étais pas malade, c’est juste que je n’avais plus faim).

 

2. Bien manger, une question de qualité

Nous sommes plutôt unanimes sur la notion de qualité des repas. Par exemple, nous sommes à peu près tous d’accords sur l’importante de manger suffisamment de fruits et légumes… Tout en ayant parfois du mal à identifier les fameux « légumes ». Et bien, dans le message « mangez 5 fruits et légumes par jour », les légumes sont des légumes verts (salade, tomate, gombo, giraumon, christophine, etc.).

 

 

Un repas équilibré prévoit donc à la fois des légumes-pays (ou tout autre féculent) ET des légumes verts cuits ou crus – une saine habitude qu’avaient déjà nos grands-parents et que nous devrions nous réapproprier. Visitez notre rubrique Veggie (cliquez ici), pleines de recettes pour vous réconcilier avec les légumes verts et pays.

 

 

Et pour ceux qui ont vraiment du mal à mettre dans la même assiette féculent et légumes verts, la bonne astuce est peut-être de commencer le repas par une petite soupe (cliquez ici pour notre sélection) ou une salade. Une fois « débarrassé de la corvée légumes », on apprécie autant le plat.

 

 

Aux Antilles, nous adorons le poisson et le poulet – que nous savons accommoder de mille façons : grillés, au four,en sauce… (cliquez ici) Tant mieux ! A condition de ne pas leur ajouter trop de matière grasses, elles seraient meilleures pour la santé que les viandes rouges. Lesquelles peuvent tout à fait s’inscrire dans une diète saine tant qu’elles sont consommées occasionnellement.

 

 

Vous pensiez que j’allais oublier les sucres. Pas du tout ! J’ai gardé le meilleur – ou le pire, c’est vous qui voyez – pour la fin. Je crois que sur ce point nous sommes tous un peu perdants car nous aimons trop le sucre. Et même, nous nous conditionnons dès l’enfance à l’associer à l’amour et au bonheur – souvenez-vous des confiseries que Mamie vous donnait entre deux câlins (je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir vécu cela), et de tous ces gâteaux d’anniversaire…

 

 

Nous consommons toujours trop de sucre… même en sachant les risques pour notre santé. Bien sûr il ne s’agit pas de le bannir puisque nous en avons physiologiquement besoin (cliquez ici pour relire notre article sur le sucre). Par contre, il nous faut mieux les apprivoiser – ça, nous aurons l’occasion d’en parler bientôt.

 

Nous savons comment manger mieux, mais en pratique ce n’est pas toujours facile. Alors pour vous aider au quotidien la TeaM vous propose deux nouvelles rubriques sur le blog. Mangez mieux (cliquez ici) est une sélection de recettes goûteuses faciles à intégrer dans une diète équilibrée. La santé par l’assiette (cliquez ici) vous propose des articles, enquêtes, synthèses, sur des problématiques alimentaires et nutritionnelles, en tenant compte de nos spécifiés locales.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Partagez sur vos réseaux préférés

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
📩 Recevez nos idées MENUS

Ma page Google+