3 CONSEILS de spécialiste pour composer votre PLATEAU de FROMAGES

26 décembre 2019

Que ce soit pour terminer un repas festif (par exemple le soir du Réveillon) ou pour un dîner épicurien vins & fromages, Betty nous livre ses conseils de spécialiste pour composer un plateau de fromages exquis (quels que soient les goûts de vos convives). Vous allez vous régaler !

 

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour rencontrer Betty et composer votre plateau de fromages :

 

On récapitule :

Conseil n°1 : 3 fromages, c’est bien !

Un, deux… cinq fromages ? Il n’existe pas de règle absolue mais, classiquement il est apprécié de proposer plusieurs fromage sur le plateau.  Trois pièces sont un bon compromis, en terme de diversité, d’appétit (surtout en fin de repas) et de budget. Pour un bon équilibre, composez votre plateau autour d’un fromage à pâte dure (pressée), un fromage à pâte molle et un fromage de chèvre.

 

composer un plateau de fromage antillais

 

On lit souvent que le plateau de fromages “classique” devrait inclure un fromage à pâte persillée comme le Roquefort, le bleu d’Auvergne, etc. Mais avec leur goût très fort, ils ne sont pas toujours très appréciés. Pour la même raison, attention aux fromages à la truffe, dont le goût très fort peut déplaire la première fois. Si vous tentez malgré tout l’expérience “truffée”, optez pour un fromage à pâte molle, qui adoucit un peu la truffe, plutôt que pour un Pécorino truffé, dont la pâte dure a déjà un goût fort à la base. Bref ! Pour un plateau consensuel il vaut mieux éviter ces types de fromages, surtout si le budget impose une sélection restreinte.

 

 

pécorino truffé fromage à la truffe

Conseil n°2 : adapter son choix aux palais des convives

Selon que vous connaissez ou pas les préférences de vos invités, vous opterez pour des fromages plutôt doux ou plutôt corsés. Pour ma part, j’aime bien panacher.

Les fromages à pâte pressée crue (CantalMorbierTomme de Savoie, etc.) ou à pâte pressée cuite (fromages à “pâte dure”, tels les Beaufort, Comté, Emmental, etc.) sont très populaires. Que le goût soit doux ou marqué, au lait de vache, de chèvre ou de brebis, il y a peu de chance de se “tromper” dans le choix. Mes valeurs sûres dans cette catégorie : les fromages de Savoie (Abondance, Tome des Beauges, etc.) et basques (dont l’Ossau Iraty, élu “meilleur fromage du monde” en 2018).

 

tomme de savoie

 

Concernant les fromages à pâte molle à croûte fleurie (avec le duvet blanc dessus), l’intensité du goût augmente des bries et coulommiers (plutôt doux) aux camemberts (parfois très fort), en passant par les briques (de vache, de chèvre ou de brebis). Pour un plateau consensuel, méfiez vous de certains fromages comme le Chaource, délicieux mais dont le goût très marqué peut gêner la dégustation des autres fromages… et même du vin, dans le cas d’un dîner de fromages par exemple, si celui-ci n’est pas sélectionné avec soin. Là, le conseil du crémier-fromager est très appréciable.

 

fromages à croûte fleurie

 

Vous pouvez aussi opter pour une pâte molle à croûte lavée (sans champignon et souvent de teinte jaunâtre), comme un Pont-l’Evêque, un Livarot ou un Maroilles.

Dans la famille des fromages de chèvre, le choix est extrêmement varié, tant en terme de goût que de texture. Un chèvre encore frais (non ou peu affiné), éventuellement entouré d’aromates comme le Pictou sariette, plaira autant qu’un chèvre crémeux de type Rocamadour ou qu’un chèvre sec, cendré (Fleur de Sologne) ou non (Chavignol). Notez qu’il existe aussi des fromages de chèvre à pâte pressée (Tome de chèvre) ou à pâte molle fleurie (type brique).

 

fromages de chèvre

 

Conseil n°3 : ne pas oublier les accessoires

J’entends par accessoires les pains spéciaux (cliquez ici), crudités (typiquement de la salade), fruits (melon, raisins, poire, fruits rouges, noix, etc.) et autres chutney et confitures (cliquez ici), qui selon moi font très bon ménage avec le fromage. Betty nous recommande quand même de ne pas trop “sucrer” le plateau pour ne pas perdre les saveurs des fromages. En toute sobriété, il est tout à fait possible de simplement assaisonner la salade d’une vinaigrette parfumée, juste ce qu’il faut pour se rincer le palais entre deux fromages.

 

fromages et confitures pays Martinique

 

Armés de ces précieux conseils, très faciles à retenir, et après avoir lu tant de noms de fromages (et franchement je vous ai épargné la looongue  liste de mes “fromages préférés” 😜), j’espère que vous oserez vous faire plaisir cette année, en composant vous-même votre prochain plateau de fromages.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Partagez sur vos réseaux préférés

Astuces
mayonnaise maison

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
🥰 SOUTENIR le blog