Recette de la CONFITURE de CERISE-PAYS, selon Katreen

1 janvier 2019

Mmm, la confiture de cerise-pays ! Une douce gelée dans laquelle baignent des jolies petites cerises… C’est TELLE-MENT-BON ! Et introuvable dans le commerce, hélas. Pour avoir le plaisir de la savourer, il faut la faire soi-même. Si vous en avez l’occasion essayez-la. Vous allez voir, cela demande un peu de délicatesse pour ne pas abîmer les fruits mais ce n’est pas bien compliqué. Et puisque la confiture de cerise-pays reste une gourmandise rare, elle peut faire un parfait cadeau à offrir à des amis gourmands. Choisissez un joli pot, ajoutez un ruban et le tour est joué 😉

 

confiture cerise-pays Martinique

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

pour un pot de 200 ml de confiture de cerise-pays :

350 g de cerises-pays

** pour l’infusion épicée :
200 ml d’eau
1 ruban de zeste de citron vert
1 petit bâton de cannelle

** pour la confiture :
300 g de sucre de canne
7 cm de gousse de vanille
1/2 c à s de jus de citron vert

Voir l’aide à la conversion

Préparation de la confiture de cerise-pays :

confiture cerise-pays Martinique

Lavez équeutez les cerises-pays.

confiture cerise-pays Martinique

Pendant ce temps, disposez la cannelle, le zeste de citron citron et l’eau dans une petite cocotte. Portez à vive ébullition et laissez réduire l’infusion plusieurs minutes pour en obtenir 125 g au final.

Passez au tamis et reversez ces 125 g d’infusion dans la cocotte.

confiture cerise-pays Martinique

Ajoutez le sucre et les cerises-pays égouttées.

Fendez la gousse de vanille, grattez l’intérieur pour en récupérer les grains, que vous ajoutez dans la cocotte.

Rallumer le feu sous la cocotte, d’abord fort pour lancer l’ébullition, puis poursuivez la cuisson sur feu moyen.

Remuez très régulièrement la confiture, afin de faire retomber la mousse et pour que les fruits n’attachent pas au fond de la cocotte.
Faîtes-le avec délicatesse afin de ne pas écraser les cerises.

Au bout de 30 min, ajoutez le jus de citron vert.

confiture cerise-pays Martinique

La confiture de cerise-pays est prête (10 à 15 min plus tard) quand vous obtenez un sirop réduit autour de fruits transparents – vous voyez les noyaux à travers la pulpe.

Versez la confiture encore chaude dans un bocal préalablement stérilisé. Fermez aussitôt le bocal et laissez refroidir à température ambiante.

Mes conseils et astuces pour réussir votre confiture de cerise-pays :

– Soyez vigilants et précautionneux en lavant et équeutant les cerises-pays, afin de ne pas les abîmer. Des fruits manquant un peu de maturité sont acceptables s’ils ont déjà le parfum de la cerise-pays. En revanche, écartez tous les fruits meurtris, et ceux qui commencent déjà à fermenter.

– Filtrez l’infusion pour vous assurer une dégustation agréable, surtout si la cannelle s’effrite.

– En prélevant le zeste de citron vert, veillez à ne pas prendre le ziste (la partie blanche dessous) avec. Elle apporterait une amertume non souhaitable pour cette recette.

– Selon votre goût, vous pouvez ou non laissez le zeste de citron vert dans la confiture. Moi je le laisse car j’aime bien le zeste de citron vert confit.

– La confiture de groseille-pays se surveille comme le lait sur le feu. Elle mousse beaucoup donc il vaut mieux ne pas s’éloigner pour éviter que la cocotte déborde.

– L’écumoire est un ustensile parfait pour remuer la confiture avec délicatesse pendant la cuisson.

– Ne cuisez pas trop la confiture afin que le sucre ne caramélise pas autour des fruits. A la fin de la cuisson, il est normal que le sirop autour des fruits vous semble encore assez liquide. Il gélifie en refroidissant.

– Pour une bonne conservation de la confiture et par souci d’hygiène et de sécurité (par exemple si vous souhaitez conserver cette confiture plusieurs semaines), versez-la encore bien chaude dans un bocal préalablement stérilisé (le couvercle également). En versant, veillez à ne pas emprisonner de bulles d’air dans le bocal – quitte à verser plus lentement, éventuellement avec une cuillère (stérilisée également). Fermez le bocal aussitôt et laissez refroidir à température ambiante.

– Utilisez cette confiture pour agrémenter un fromage blanc ou un fromage frais, au dessert ou au petit-déjeuner. Vous pouvez aussi en garnir des clafoutis – vous trouverez l’inspiration en cliquant ici.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Partagez sur vos réseaux préférés

Astuces
sorbet et glace sans sorbetière

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
📩 Recevez nos idées MENUS

Ma page Google+