7 REMÈDES efficaces pour se remettre d’un REPAS TROP COPIEUX

30 décembre 2019

Il faut bien se l’avouer, les résolutions d’avant fêtes de fin d’années sont vites oubliées à la vue des victuailles amassées sur nos tables de réveillons. Franchement, qui résiste à l’appel du pâté salé, au fumet du ragoût ou à la vue de la bûche ? Ca commence par « Juste un petit pour goûter » et ça finit par « Remets m’en une part s’il te plaît ». Du coup, les heures qui suivent un repas festif peuvent s’avérer… disons, difficiles à vivre pour nos estomacs. Histoire de les soulager un peu, voici quelques astuces pour se remettre d’un repas trop copieux.

 

7 remèdes après un repas trop copieux

 

1. Le café

Zappez le digestif et passez directement au café. Pris juste après le repas il facilite la digestion. De plus, il favorise la consommation de calories par l’organisme. N’allez pas croire que toutes les calories excédentaires savourées pendant le repas s’évanouiront en un petit café, mais c’est un début.

 

West Indian coffee Martinique

 

2. L’eau

L’alcool déshydrate, oui. Nous l’avons tous expérimenté, l’envie pressante d’aller aux toilette n’est jamais longue à se manifester après un ou deux verres d’alcool – et quel qu’il soit (bière, vin, champagne, cocktail, etc.). Du coup, il faut compenser en buvant régulièrement de l’eau pendant la soirée, et même beaucoup le lendemain.

 

 

3. Les infusions

Il ne faut pas négliger les infusions (cliquez ici) dans l’heure qui suit un repas trop copieux. Le gingembre est un anti-inflammatoire for-mi-dable ! Parfait pour soulager les tubes digestifs malmenés. En plus, il n’a pas son pareil pour réduire la nausée et, d’une façon générale, prévenir les symptômes de la gueule de bois.

 

infusion menthe-gingembre pour se remettre d'un repas trop copieux

 

Autre plante vertueuse, aux parfums de circonstance qui plus est, l’anis étoilé réduit les phénomènes d’aérophagie, de ballonnements et de flatulences – tous ces petits désagréments intestinaux que nous n’apprécions guère de partager…

infusions après repas

4. Le citron

Le citron a des propriétés digestives intéressantes. Ne passez pas tous vos citrons à l’apéro, gardez-en quelques uns pour après la fête. Un verre de jus citron fraîchement pressé fait toujours du bien après un repas trop gras.

 

Pétillant citron gingembre se remettre d'un repas trop copieux

 

L’huile essentielle (HE) de citron, extraite du zeste, peut s’avérer utile en cas de nausée, voire de vomissement. Votre pharmacien vous en précisera la posologie.
⚠️ A éviter cependant en cas de grossesse (comme l’alcool d’ailleurs 😏) et en cas d’exposition au soleil (si vous avez prévu de faire bronzette après la fête par exemple).

5, 6, 7. Les minéraux

Les substances qui suivent sont facilement accessibles dans le commerce ou en pharmacie, mais ne sont pas anodines pour autant. J’ai précisé certaines mises en garde mais n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien si vous suivez un traitement médical.

 

o Le bicarbonate de soude

Cherchez bien, vous avez sûrement un peu de bicarbonate alimentaire dans le placard de la cuisine. Vous savez, celui qui vous sert à corriger l’acidité des sauces (cliquez ici)… 5g de bicarbonate dilués dans 1 L d’eau, à boire deux à trois fois par jour sont un remède de grand-mère contre les brûlures d’estomac, les éructations (rots), etc.
⚠️ Déconseillé en cas d’hypertension ou d’insuffisance rénale, et à prendre au moins 2h avant/après tout médicament, pour éviter les interactions malheureuses !

corriger l'acidité d'une sauce en conserve

 

Autre solution : consommer une eau minérale naturellement riche en bicarbonate.

 

o Le charbon végétal

Pour un usage ponctuel, il est toujours bon d’avoir des gélules de charbon végétal dans l’armoire à pharmacie de la maison. Redoutablement efficaces contre les ballonnements, il ne sert pas qu’à se remettre d’un repas trop copieux. Le charbon végétal peut aussi être utile en cas d’intoxication car, en les fixant, il contrôle le développement des bactéries pathogènes.
⚠️ A utiliser à distance des repas et des prises de médicaments pour ne pas gêner leur absorption, à éviter chez la femme enceinte et les jeunes enfants.

 

 

o L’argile

L’argile est un véritable pansement intestinal. Non seulement elle absorbe les gaz – parfait en cas de ballonnement ! – mais en cas d’intoxication alimentaire (ça peut arriver, hélas) elle fixe les bactéries pathogènes et retient l’eau de la diarrhée. C’est un remède dont personne ne souhaite avoir à utiliser mais qu’il est bon de garder en mémoire. Achetez l’argile en pharmacie et faites vous préciser la posologie.
⚠️ A utiliser à distance des repas, attention interactions médicamenteuses malheureuses !

 

Bien sûr, j’espère que vous profiterez de vos repas de fêtes sans subir les désagréments des repas trop copieux. Mais si cela devait arriver, vous savez d’ores et déjà quelles potions préparer pour vous en remettre 😉.

Retour à la liste

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Rédigé par Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.