Recette de la CRÈME dessert au CHOCOLAT, by Katreen

La crème dessert au chocolat est typiquement un dessert de l’enfance, mais je ne lui dit pas non quand elle se présente ainsi faite maison et bien parfumée au goût de chez nous. C’est si simple à faire et tellement savoureux… À mon avis, vous allez vous constituer d’ici peu une collection de petits pots.😉

 

crème dessert au chocolat Martinique

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

pour 4 pots de crème dessert au chocolat :

360 g de lait concentré non sucré entier
40 g de lait concentré sucré
70 g de chocolat en tablette
8 g de fécule de maïs
1 c à s d’eau froide
1/2 gousse de vanille épuisée
le zeste en ruban d’un demi citron vert

Voir l’aide à la conversion
Boutique Poz Tatie Maryse

Préparation de la crème dessert au chocolat :

crème dessert au chocolat

Dans une casserole, disposez les laits, la vanille et le zeste de citron vert.
Portez à frémissement sur feu moyen pendant 5 min.

crème dessert au chocolat Martinique

Ôtez du feu et ajoutez le chocolat en morceaux. Mélangez pour l’aider à fondre et laissez tiédir au moins 30 min.

Enlevez la vanille et le ruban de zeste du chocolat.
Si nécessaire, passez la préparation au mixer pour bien la lisser puis reversez-la dans la casserole.

crème dessert au chocolat Martinique

Délayez alors la fécule dans l’eau froide et versez-la dans le chocolat chaud.
Mélangez et remettez en cuisson.
Sur feu moyen (5/9), faites chauffez la préparation en remuant lentement et régulièrement. N’oubliez pas les coins.

Cuisez environ 8 min pour obtenir une consistance plus épaisse mais encore assez fluide, dans laquelle le mouvement de la maryse s’imprime légèrement.

Hors du feu, continuez à mélanger pour faire tiédir la crème et vérifier sa consistance. Quand elle est épaisse au point de pouvoir marquer un sillon au fond de la casserole, répartissez-la dans des petits pots.

Laissez refroidir complètement avant de réfrigérer.

Boutique Poz Tatie Maryse

Mes conseils et astuces pour réussir votre crème dessert au chocolat :

– Afin qu’elle ne fasse pas de grumeaux, la fécule doit être délayée dans de l’eau froide, et versée dans le mélange de lait à peine tiède ou, idéalement, totalement refroidi.

– Si vous n’aimez pas voir les grains de vanille ou les sentir sur la langue, filtrez la préparation à travers une gaze bien propre. Vous pouvez aussi utiliser un extrait de vanille de qualité. Évitez les arômes, qui n’offrent pas la qualité gustative et aromatique d’une vrai gousse.
– La crème épaississant en refroidissant, il faut qu’elle soit encore un peu fluide au sortir du feu. Autrement votre crème sera trop ferme une fois réfrigérée.

Retour à la liste

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Rédigé par Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.