🦀 La CHASSE AUX CRABES en Martinique

24 mars 2018 - 1,215 vues

Cette année j’ai décidé de m’initier à la chasse aux crabes, et je vous emmène avec moi. Oui, oui, j’avoue, je n’avais jamais vu une ratière que de très loin mais ça y est, j’y ai remédié. C’est sûr, cette année mon matoutou (cliquez ici) aura un autre goût. Immersion avec notre expert, Henry, qui chasse des crabes depuis 25 ans.

Cliquez sur la vidéo pour une immersion dans la chasse aux crabes avec notre expert.

Quelques conseils si vous souhaitez vous mettre à la chasse aux crabes:

  • Côté sites de chasse

– Choisissez bien les sites pour poser vos ratières – évitez notamment les zones déclarées contaminées au chloredécone et autres produits phytosanitaires.

– Vous avez repéré un nouveau site pour votre prochaine chasse aux crabes ? Vérifiez qu’il ne s’agit pas d’une propriété privée et renseignez-vous sur sa fréquentation afin d’éviter les mauvaises rencontres.

Respectez la législation : respectez les périodes d’ouverture de la chasse aux crabes (du 15 février au 15 juillet), n’installez pas vos pièges dans des zones protégées, respectez la taille minimum de prélèvement (plus de 7 cm de carapace).

– Discutez avec les chasseurs déjà présents. Ceux que j’ai rencontré sont très sympathiques, partageant volontiers leur expérience, et sont tout à fait enclins à partager leur “terrain de jeu” du moment que l’on respecte le matériel et les prises des autres – on ne déplace pas, ni ne relève, et encore moins emporte les pièges des autres chasseurs.

– Nos mangroves abritent toute une faune sauvage y compris des rats, vecteurs de la leptospirose. Pensez à bien vous laver les mains après avoir installé vos pièges.

  • Côté fabrication des pièges

– Les ratières sont classiquement réalisées en bois de palettes mais vous pouvez en fabriquer avec d’autres matériaux, plus légers et/ou résistants.

– Si vous souhaitez fabriquer des pièges en boîtes de conserve, soignez la réalisation. En particulier, prenez bien soin d’émousser les bords qui peuvent être tranchants. Pour plus de commodité, choisissez des boîtes suffisamment larges pour y glisser facilement la main. Et attention ! Cette ratière pince très fort quand le couvercle se rabat, faites attention en la manipulant.

 

Une fois pris, il faut encore patienter avant de consommer les crabes. Ils seront nourris et “purgés” plusieurs semaines avant de finir dans nos assiettes. Ils finiront en matoutou bien sûr, mais pas que. Cliquez ICI pour découvrir toutes nos recettes de crabe.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Partagez sur vos réseaux préférés

Des cours de cuisine antillaise toutes les semaines en Martinique !

Découvrez la boutique de Tatie Maryse

* Chèques vacances ANCV acceptés

Programme des ateliers de cuisine Programme des ateliers de cuisine
Cartes cadeaux Cartes cadeaux
Livres de recettes Livres de recettes
Ateliers entreprises Ateliers entreprises
📩 Recevez nos idées MENUS

Ma page Google+