Recette de la Papillote de poisson et tagliatelles de légumes, by Katreen

17 décembre 2018

Cette papillote de poisson et tagliatelles de légumes est une preuve que l’on peut manger copieux, riche en arômes et en saveurs… et pourtant léger ! C’est un plat simple à réaliser. Quelques découpes de légumes et aromates et c’est dans le four que s’opère la magie. Et tout y est : le féculent pour l’énergie, la protéine pour bien “caler l’estomac” (entre autres choses), des vitamines et minéraux en veux-tu, en voilà… Et du goût, du goût, et encore du goût. J’aime bien le poisson perroquet mais vous pouvez réaliser cette papillote avec votre poisson préféré, évidemment. Et puis c’est un plat qui présente bien : au quotidien ou pour les fêtes, la papillote de poisson et ses tagliatelles de légumes fait toujours sont petit effet…

 

papillote poisson tagliatelles légumes sauce maracuja

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

pour 2 papillotes de poisson et tagliatelles de légumes :

2 filets de poisson perroquet d’env. 130 g chacun
160 g de patate douce pelée
100 g de carotte pelée
60 g de giraumon pelé
80 g de poivron rouge
130 g de courgette
1 beau maracudja (env. 140 g)
1 ou 2 citrons verts (env. 180 g)
10 g de piment végétarien

70 g d’échalote
4 branches de persil
4 branches d’oignon-pays
24 g d’ail
16 g de vinaigre de maracudja
20 g d’huile d’olive
20 g d’huile de tournesol
6 pincées de fleur de sel
Poivre gris et quatre-épices selon votre goût

Voir l’aide à la conversion

Préparation des papillotes de poisson et tagliatelles de légumes :

Papillote de poisson et tagliatelles de légumes

Préparez le poisson :

A l’aide d’un couteau, entaillez la peau du poisson en la quadrillant.

Placez le poisson dans un plat creux et assaisonnez-le avec les aromates, finement hachés : un bon filet de jus de citron vert, la moitié de l’échalote, de l’ail et du piment végétarien. Ajoutez 2 pincées de sel et 1 pincée de poivre et 1 c à s d’huile d’olive.

Mélangez bien et réservez à température ambiante, le temps de préparez les légumes, afin qu’il ne soit pas glacé au moment de passer en cuisson.

Papillote de poisson et tagliatelles de légumes

Préparez les légumes :

Pelez la carotte. Taillez-y des tagliatelles à l’aide de l’économe, en la tournant de temps en temps pour ne pas la creuser toujours du même côté. Si elles sont larges, coupez les lanières en deux dans la longueur.

Lavez la courgette et coupez ses extrémités. Sans la peler, détaillez-la en lanières avec l’économe. Si elles sont grosses, enlever les graines au centre des lanières.

Dans la tranche de giraumon, prélevez quelques lanières à l’aide de l’économe, puis couper-les en tagliatelles d’environ 1,5 cm de large.

A l’aide d’un couteau, découpez en fines lamelles le poivron (environ 3 mm).

Émincez l’échalote et l’ail restant.
Hachez finement le persil.

Papillote de poisson et tagliatelles de légumes

Placez tous ces légumes et aromates dans un saladier. Assaisonnez : 1 CS d’huile d’olive, 1 trait de jus de citron, ½ piment végétarien, 1 pincée de poivre, 1 pincée de quatre-épices, 1 pincée de sel.

Mélangez bien et réservez à température ambiante.

Papillote de poisson et tagliatelles de légumes

Lavez et pelez la patate douce. Débitez-la en lamelles avec l’économe, en plaçant les lamelles dans un petit bol d’eau au fur et à mesure, afin qu’elles ne s’oxydent pas.

Réalisez la papillote de poisson :

Préchauffez le four à 160°C, chaleur tournante.

Découpez une grande feuille de papier sulfurisée et pliez-la en deux dans sa longueur pour la doubler.

Placez au centre de la feuille les lamelles de patate douce, sans les superposer si possible. Posez dessus le filet de poisson et sa marinade. Terminer en positionnant les tagliatelles de légumes autour du filet.

Fermez la papillote comme un bonbon en serrant les ouvertures. Pour être sûr que le papier ne se déchire pas au cours de la cuisson, il est possible d’enfermer cette papillote dans une feuille de papier aluminium.

Enfournez pour 20 minutes de cuisson.

Papillote de poisson et tagliatelles de légumes

Réalisez la sauce au maracudja :

A l’aide d’une passoire et d’une cuillère à soupe, prélevez le jus du maracudja. Il en faut environ 30 g.

Ajoutez l’huile de tournesol, le vinaigre de maracudja, les feuilles d’1 petite branche de persil émincées.

Émulsionnez et réservez. Ajoutez cette sauce au maracuja dans la papillote juste au moment de la dégustation.

Mes conseils et astuces pour réussir votre papillote de poisson aux tagliatelles de légumes :

– Pour une cuisson réussie, choisissez des pièces de poisson pas trop épaisses (jusque’à 2 cm). Ainsi les légumes n’ont pas trop cuit le temps que le poisson soit cuit à son tour.

– Pour les filets de poisson livrés avec la peau, surtout si celle-ci est un peu épaisse (ex. perroquet), l’entailler permet de limiter (voire d’éviter) que le filet se recroqueville sur lui-même.

– Le poisson n’est pas enfourné glacé, pour éviter le choc thermique qui provoque une rétraction exagérée de la chair et pour une cuisson plus rapide.

– La peau de la courgette est comestible, même crue, et apporte une jolie note colorée au plat. Il faut juste choisir des légumes non traités après récolte, bio si possible, et enlever les parties un peu abîmées au moment de les cuisiner.

– En général, plus les courgettes sont petites, moins elles contiennent de graines (voire pas du tout). Plus agréable pour la dégustation…

– Un bol d’eau dans lequel on trempe les aliments après la découpe est un moyen classique d’éviter leur oxydation. Pour la patate douce, le latex fuit dans l’eau et ne colle pas aux doigts quand on manipule ensuite le légume.

– Il vaut toujours mieux plier en deux la feuille de papier cuisson pour s’assurer de la solidité de la papillote. Découper au départ une grande feuille permet d’être à l’aise pour bien la fermer sans compresser les aliments – ce qui est préférable pour que la vapeur circule bien dans la papillote.

– Il est préférable de placer le féculent (patate douce, igname, etc.), finement tranché, sous les autres aliments. Ainsi, il bénéficie pour sa cuisson de l’eau qui tombe au fond de la papillote.

– Résistez à l’envie d’ajouter de l’eau dans cette papillote de poisson. Les aliments vont cuire dans leur propre eau et il y en aura encore assez pour faire un peu de sauce. De plus, ajouter trop d’eau augmente le risque de rupture du papier.

– Par sécurité, il est possible de doubler la papillote d’une feuille de papier aluminium. Dans tous les cas, l’aluminium ne doit pas entrer en contact avec les aliments : le sel et les acides en libèrent des particules, de plus en plus suspectées de nocivité pour le système nerveux, qui migrent dans les aliments.

– Pour un plat encore plus léger en calories, on peut réduire de moitié la quantité d’huile, ou la supprimer complètement.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Vous devez être membre de la TeaM Tatie Maryse pour interagir sur cet article



Ma page Google+