Ne manquez pas
Accueil > Recettes à la Une > Par fêtes > DOSSIER SPÉCIAL : Recettes de Fêtes > Recette du RAGOÛT DE COCHON antillais, selon Tatie Maryse

Recette du RAGOÛT DE COCHON antillais, selon Tatie Maryse

Ragoût de cochon antillais
Ragoût de cochon antillais
La recette principale de Noël aux Antilles réalisable dans le monde entier !

Prep Time:1 hour, 30 minutes

Voici la deuxième recette d’un Noël aux Antilles que Tatie Maryse se doit de réussir à la perfection. Là encore, je vous dévoile une recette antillaise éprouvée depuis de nombreuses années. J’ai en effet été régulièrement missionnée pour réaliser le fameux ragoût de cochon antillais. Aussi, chers lecteurs, j’espère qu’elle vous ravira autant que tous ceux que j’ai régalé durant ces nombreux réveillons (ma grande famille, mes amis et les invités surprises).

Donc ce ragoût de cochon est la suite logique des apéritifs de Noël déjà copieux (boudin créole, pâtés salés, jambon de Noël), et pourtant on trouve toujours la place pour le manger. Ahhhh tradition et surtout gourmandise quand vous nous tenez !

Tatie Maryse arrête ses blablas et vous dévoile sans plus tarder sa recette du ragoût de cochon antillais de Noël…

ragoût de cochon

Temps de préparation : 1h30 heure

Hors temps de marinade : 3 heures minimum

Niveau de difficulté : 2- Gourmand amateur

Ingrédients pour un ragoût de cochon de 5 personnes :

1,1 kg de rouelle de cochon

Pour la marinade :

Le jus de 1,5 citrons
½ oignon (soit 60 g)

3 gousses d’ail (soit 8g)

4g de mélange 4 épices

2 g de thym

2 g de poudre à colombo

2 feuilles de bois d’inde

½ piment (soit 8g)

1 branche de cive (soit 30g)

2 clous de girofle

100ml d’eau

8 g d’huile

Pour la cuisson

1 branche de cive (soit 30g)

9 g de sel

Le jus d’1/2 citron

300 ml + 150 ml d’eau

14 g d’huile

6 branches de persil (soit 25g)

1 piment frais

2g de poudre de bois d’Inde

Préparation du ragoût de cochon de Noël :

 

Mettez la viande à mariner : Coupez la viande en morceaux de 2 cm de côté. Retirez une partie du gras, mais conservez dans la mesure du possible la couenne. Conservez également l’os de la viande. Mettez l’ensemble dans un saladier.

ragoût de cochon Noël antillais

Mixez grossièrement l’oignon, la cive, les feuilles de bois d’inde, l’ail et le piment. Incorporez-les à la viande dans le saladier.

ragoût cochon Noël

Ajoutez le jus de citron, l’eau, l’huile et toutes les épices. Mélangez à l’aide de vos mains pour enrober l’ensemble des morceaux.

cochon roussi de Noël

Conservez la viande ainsi mise à mariner au réfrigérateur pendant 3 heures au minimum.

Préparez la viande : Sortez la viande du réfrigérateur et débarrassez, à l’aide d’un couteau, chaque morceau de viande des oignons et des morceaux d’ail l’entourant. Conservez de côté la marinade.

ragout Noel Antilles

marinade cochon de noël antillais

Mettez à chauffer l’huile dans une grande casserole à feu très vif. Une fois l’huile chaude, incorporez la viande pour la colorer. Retournez-la de temps en temps pour que toutes les faces soient dorées. Cette étape prend environ 25-30 minutes.

cochon roussi de Noël

cochon roussi Antilles Noël

Une fois la viande colorée, incorporez les oignons de la marinade sans le jus, pour les cuire légèrement pendant 2 minutes environ. Ajoutez la cive coupée finement et le bois d’inde.

Incorporez ensuite le jus de la marinade en la faisant couler sur les bords de la casserole. Ajoutez les 300ml d’eau et le sel. Mélangez, et déposez le piment frais sur la sauce.

cochon en sauce de noel

Couvrez et laissez cuire pendant 30 minutes à petit bouillon (pour ma part, plaque mise à 4/9). Au terme de ces 30 minutes, ajoutez 150 ml d’eau, le jus de citron et le persil finement haché. Couvrez à nouveau et laissez cuire à nouveau 30 minutes à même puissance.

Au terme de la cuisson, arrêtez le feu, retirez le piment et laissez reposer la viande avant de la consommer.

ragout de cochon de noel

Régalez-vous en accompagnant ce ragoût de cochon antillais d’ignames pays !

Les conseils et astuces de Tatie Maryse pour réussir le ragôut de cochon de Noël :

 

– Conservez l’os de la découpe de la viande. Celui-ci apporte en effet du goût à la sauce. Et vous trouverez toujours quelqu’un ravi de « sucer » l’os. Concernant la couenne, on aime ou on n’aime pas. Tatie Maryse adore et la conserve toujours.

– Le plat peut sembler gras, mais vous pouvez le dégraisser en retirant au maximum la partie blanche située entre la couenne et la chair. Mais vous savez, le gras apporte du goût, donc pour une recette réussie, conservez-en un peu!

– Plus la marinade est longue, meilleure sera votre viande. Dans l’idéal, mettez-la à mariner la veille au soir.

– Rappelez-vous qu’il ne faut pas saler la viande pour la marinade, pour éviter que celle-ci ne se dessèche à la cuisson.

– Je mets la cive en 2 fois pour faciliter la tâche minutieuse précédent la cuisson de la viande (voir conseil suivant).

– Débarrasser la viande des morceaux d’ail et d’oignon l’entourant, avant de la faire cuire, permet à ces derniers de ne pas brûler à l’étape de coloration de la viande.

– L’huile doit être bien chaude pour saisir immédiatement la viande et éviter qu’elle ne perde trop d’eau et ne se dessèche. Si de l’eau venait à sortir de la viande, laissez-la s’évaporer à feu vif ou récupérez le jus et conservez-le (vous pouvez le mélanger à la marinade laissée de côté). Votre viande commencera à roussir une fois toute l’eau évaporée.

– Ce plat est vraiment meilleur réchauffé. Je vous conseille donc de le préparer le matin ou début d’après-midi de votre réveillon et de le réchauffer doucement quand vous êtes à l’apéritif pour qu’il soit à bonne température pour le plat de résistance.

– Vous aimez saucer ? Rajouter un peu plus d’eau à la sauce car celle-ci s’évapore durant la cuisson.

– Accompagnez ce cochon de Noël d’ignames simplement cuits à l’eau ou d’une mousseline de légumes pays.

– Cette préparation se conserve au réfrigérateur pendant 5 jours maximum. Le plat peut également être congelé!

– Le geste comme aux Antilles : quelques gouttes de piment confit avec la pointe de la fourchette sur le cochon (c’est pas ICI)!

A Propos de Tatie Maryse

Fondatrice de la société Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Une approche nouvelle de l'apprentissage culinaire des Antilles, multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

27 commentaires

  1. Bonjour,
    Que peut on mettre à la place de la cive, qd on habite en France!
    Merci Beaucoup
    Hall

  2. 1er essai réussi ! ;o))) Merci ! et bonne année !

  3. Bonjour tatie,
    Je me suis lancée dans la confection de ce plat typique de noël pour la première fois. Servit avec des pois d’angole dire que c’était un régal est un euphémisme!! Le repas de noël était loin de faire mon bonheur je préférais l’entrée et le dessert mais je ne ferais plus l’impasse dessus a aucun réveillon à condition que ce soit moi qui le prépare!
    Merci infiniment de nous partager ton savoir je cuisine local grâce à toi et la famille est ravie!
    Place aux pâtés et chocolat de communion

    • D’ailleurs je n’attendrai pas noël pour refaire ce délicieux ragoût. Merci pour cette cuisine inspirante qui donne les bases, que je prend plaisir a revisiter et met en valeur notre patrimoine culinaire !

    • Bonjour Malika, je suis enchantée de lire ton commentaire et de savoir que le plat principal et tout le réveillon fut une réussite 🙂
      Je prends un vrai plaisir à partager mon savoir et encore plus à lire vos messages sur vos différents essais culinaires.
      Je ne peux que t’encourager à continuer à tester, explorer de nouvelles recettes.
      Joyeuses fêtes et à bientôt !

  4. Mme Eudaric jocelyne

    Bonjour tatie Maryse
    C’est la 1er fois que je cuisine une de vos recettes alors je n’ai pas l’habitude je suis entrain de faire la marinade de rouelle de porc mais je ne sais pas s’il faut faire cuire en même temps le gras et la viande ou s’il faut faire cuire la viande et le gras un peu plus tard mon mari aime beau oup le gout il es comme vous il aime bien le gras.
    L’os il n’y a mas de probleme il es attaché avec
    Voilà ma question merci de me donner réponse si non je vous souhaite de très bonne fetes je pense que votre repas seras tres bon et demain je fait la buche merci

    • Bonjour, je t’encourage à te lancer dans cette recette emblématique des fêtes de Noel, toi et ton mari en serez ravis 😊. Pour la cuisson, tu fais revenir l’ensemble de la viande (chair et couenne) au même moment. Tu prépares l’ensemble En suivant bien les diferenetes étapes que j’indique dans la recette 😉
      Je te souhaite de joyeuses fêtes !

  5. Bonjour
    A quel moment rajoute on le jus de citron et le bois d’Inde en poudre qui sont mentionnés dans la liste des ingrédients pour la cuisson ?
    Merci

    • Bonjour Vanessa, merci pour tes remarques. J’ai complété la recette avec les éléments manquants. Je t’invite à relire la recette pour avoir tes réponses 😉

  6. Bonjour Tatie Maryse, je voudrais savoir si il est possible pour ce ragoût d’utiliser une autre parti du cochon autre que la rouelle? J’ai quelque difficulté à trouvé ce morceau.

    • Bonjour Freddy, tu peux tout à fait réaliser cette recette avec du filet mignon ou autre partie du cochon (ex: sauté de porc) 😉

      • Merci Tatie Maryse pour ta réponse et félicitation pour ton site et tes recettes qui nous renvoi au pays malgré la distance qui m’en sépare. Et, tchimbé red pa moli…

  7. Bonjour tatie !
    C’est toujours un plaisir que de cuisiner vos recettes, et elles sont toujours appréciées !
    Dans celle ci, j’ai un petit souci, je ne vois pas ou il faut mettre la poudre de bois d’Inde ainsi que le jus de citron prévus dans la recette pour la cuisson ! Pour aujourd’hui il est trop tard, tout est deja en train de cuire, du coup ca sera sans , mais pour les prochaines fois.. .
    Merci encore pour votre site !

    • Bonjour Valérie,
      Je te remercie pour ton message. Les deux éléments dont tu parles sont incorporés dans la marinade comme indiqué dans la recette « Ajoutez le jus de citron, l’eau, l’huile et toutes les épices. »
      La prochaine fois sera donc encore plus savoureuse 🙂

  8. J’ai essayé cette recette en ajoutant du lard boucané,une totale réussite pour une première. Merci de tout ce que tu fais

  9. Ahhhhh tatie tatie tatie
    Cette recette c’est la deuxieme fois que je la fait et a chaque fois le truc est BONNNNN
    Je n’y connaissais rien a la cuisine avant de connaitre ton site maintenant je me lance des challenges car tout est super bien expliquer, en plus en tant qu’abonnee aux videos ,je repere les trucs et astuces, les tours de mains
    Merci tatie maryse merci an chay ek an lo
    Bon mon ragout m’attend
    Sa sent bonn a ban!!!
    Bonne fete

  10. ce sont des recettes authentiques,bien expliquées avec des images……..que jèutilise et abordables même pour desdébutantes;je vous le conseille vivement

  11. Merci beaucoup Patricia pour ton message. Je dois avouer que j’en suis vraiment flattée…

    J’essaie dans la mesure du possible de partager des recettes simples et savoureuses. J’essaie d’y mettre toute ma passion et de rester exigeante avec moi-même. Je suis ravie que cela s’en
    ressente

  12. superbes recettes , authentiques, explications claires et lolies photos : woulo ! Métro, j’habite en Guadeloupe depuis quelques années, ce site est le meilleur que je connaisse pour la cuisine
    antillaise. Merci. Patricia 

  13. Bonjour Anne et merci pour ton message!!! En effet, la réalisation est plus simple quand on peut observer tous les tours de mains, notamment en vidéo. J’espère que tu t’éclatera à réaliser toutes
    ces recettes et à te régaler!!! Au plaisir de te relire et de partager tes réalisations ^_^

  14. C’est génial ça d’avoir mis des videos de la recette. Déjà le pas à pas en photos, je trouvais ça bien, mais alors les videos en musique, c’est cool !! Merci Tatie Maryse ! 🙂

  15. Alors je traduis le message de Catherine pour mes lecteurs ne parlant pas créole  : Aie aie aie les amis! Ce
    ragoût est à se lécher les doigts! Il fait Noël à lui tout seul (Eh oui, dans la cuisine de Tatie Maryse on parle aussi le créole )

    La réponse de Tatie Maryse: Ou pé di sa ma fi. Mè fok pa oublié lè paté a… (tu peux le dire ma chérie, mais il ne faut pas oublier les pâtés!)

  16. Ayayaï mé zanmi ! Ragou tala sé an sel tété dwet ! I ka fè la nwel ali tou sel !

Votre avis m'intéresse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont marqués *

*

Ma page Google+