AVOCATS : 5 astuces pour maîtriser leur mûrissement

31 août 2016 - 15,982 vues

En pleine saison des avocats, nous sommes tous confrontés au même dilemme : une fois cueillis, ils mûrissent tous en même temps! Une de mes lectrices disait ce jour “qu’elle n’avait jamais vu des fruits mûrir si vite, entre l’avocat et le ti-nain”. Cela m’a inspiré cet article pour vous donner des pistes pour maîtriser le mûrissement de l’avocat au mieux et éviter que vos 10 avocats mûrissent tous en même temps, surtout quand on est un étudiant qui rapporte des Antilles des avocats pour prolonger les vacances 🙂
J’ai moi même été dans ce cas durant mes années étudiantes, et j’appliquais les astuces ci-dessous pour prolonger le plaisir de déguster de l’avocat quelques temps après mon retour en France…

PS : Si vous êtes dans le cas où vous voulez accélérer leur mûrissement, vous saurez aussi ce que vous pouvez donc faire ^_^

avocats Antilles

Les avocats en Martinique et en Guadeloupe sont à la peau verte ou rouge bordeaux en fonction des variétés

1- Eviter de les stocker tous ensemble

L’avocat est un fruit qui continue son mûrissement une fois cueilli en dégageant un gaz qui favorise ce mûrissement (ce gaz est appelé éthylène). C’est ce qu’on appelle un fruit climatérique. De nombreux fruits locaux sont climatériques : la banane (peut importe la variété), la goyave, la mangue, la papaye, les fruits de la passion, la tomate…

En stockant tous vos avocats cueillis dans un même récipient, vous les mettez dans des conditions favorables pour mûrir vite avec un dégagement important d’éthylène concentré au même endroit 🙂

Mon astuce pour l’éviter : les stocker séparément, chacun dans son coin 🙂

2- Eviter de les stocker dans un lieu confiné

Toujours par rapport à ce fameux gaz de mûrissement, il fat éviter de mettre vos avocats dans un tiroir ou dans un placard fermé. Laissez-les à l’air libre pour que l’éthylène soit bien ventilé.

Evitez aussi de les stocker dans du papier journal qui les chauffe également et accélère leur mûrissement…

3- Les stocker au frais

On le sait tous, le froid ralentit le mûrissement des fruits. Il le ralentit, mais ne l’arrête pas !
Il ne faut cependant pas les mettre trop tôt au réfrigérateur si on souhaite avoir des fruits sucrés et agréables à la dégustation.
Une fois que celui-ci commence a être moins ferme sous les doigts, on peut le mettre au réfrigérateur. Cela nous laissera encore 2-3 jours avant de le consommer 🙂

4- Eviter de les stocker avec des fruits qui dégagent beaucoup d’éthylène (les fameux fruits climatériques)

La banane ou encore la pomme sont des fruits connus pour accélérer le mûrissement des fruits. La raison : c’est encore ce gaz qu’elles dégagent en forte quantité lors de leur mûrissement appelé éthylène.
Beaucoup d’autres fruits sont climatériques en dehors de ceux que je vous ai cité plus haut. N’hésitez pas à vérifier sur Google si vos avocats ne sont pas stockés juste à côté de ceux-ci ^_^

5 – Dernière astuce, dans le cas où vous n’avez pas su le maîtriser…

On garde quand même le sourire et on se régale en le consommant nature ou préparé… Je sais, c’est une blague 🙂

Sur le blog, vous trouverez sur le lien suivant, des idées recettes pour préparer vos avocats mûrs ^_^ >> Mes recettes à base d’avocat

recettes avocats antilles

A bientôt !

 

PS : si vous connaissez d’autres astuces déjà testées, partagez-les avec nous en commentaires ^_^

 

Retour à la liste

A propos de Tatie Maryse

Fondatrice de Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Comprendre la cuisine à travers la chimie des aliments puis la vulgariser est à la base de mon approche culinaire qui se veut multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma page Google+