La GROSEILLE-PAYS, star de nos fêtes de fin d’année

23 novembre 2017 - 2,493 vues

La groseille-pays est très probablement originaire d’Afrique, on on l’appelle entre autre bissap. En effet, on en trouve des traces de domestication au Soudan il y a plus de 6 000 ans mais elle ne serait arrivée aux Antilles qu’au cours du XVIIe siècle. Je ne sais pas vous, mais il m’est impossible de concevoir Noël sans groseille-pays. Aujourd’hui, je vous propose d’en découvrir plus sur cette star de nos fêtes de fin d’année.

 

Groseille… Pas tout à fait

Rien à voir avec les groseilles européennes, qui sont de petites baies juteuses. Pour les amateurs de botanique, notre « groseille » locale, Hibiscus sabdariffa – c’est son nom scientifique – est une plante annuelle de la famille des Malvacées, dans laquelle on trouve également les hibiscus ornementaux, le gombo mais aussi le cotonnier, et même le catalpa qui orne nos plages – si si, regardez bien : leurs fleurs se ressemblent beaucoup.

groseille-pays

 

Je ne vais pas m’étendre davantage ici sur les caractéristiques de la plante. Si vous voulez en savoir plus (quelles parties récolter ? quand ? comment ? etc.) je vous explique tout en vidéo (cliquez ci-dessous):

 

 

Si toutes les parties de la plante sont consommables, la groseille-pays est d’abord appréciée chez nous pour ses calices (et non ses fruits) dont nous faisons une boisson rafraîchissante au goût acidulé, entre autres…

Il en existe plusieurs variétés, aux calices et feuillages diversement colorés (rouge vif, rouge sombre blanchâtre marqué de rouge), plus ou moins charnus, parfois velus.

 

groseille-pays

variété locale de groseille-pays

 

La groseille-pays, reine de Noël

Pas de fêtes de fin d’année antillaises sans groseille-pays !

Bien que l’on puisse en consommer toute l’année (voir notre balade gourmande en vidéo en cliquant ici) c’est surtout de mi-novembre à janvier que l’on en trouve des fraîches.
Parmi les recettes les plus accessibles, celle du sirop de groseille (cliquez ici). A l’apéritif, il agrémente le punch – pour les amateurs…

 

sirop groseille pays

 

Moi, je l’utilise surtout comme ingrédient de base pour d’autres recettes, comme par exemple la charlotte à la groseille-pays (cliquez ici) ou les pâtes de fruits (cliquez ici), toujours très appréciées en cette saison.

 

charlotte à la groseille pays

 

La saison de la groseille-pays étant assez courte, je profite de la fin d’année pour réaliser de la confiture de groseille-pays, avec morceaux comme je la préfère (cliquez ici), que je savoure ensuite tout au long de l’année. Et bien évidemment, j’en fais sécher suffisamment pour en disposer toute l’année. Pour savoir comment Tatie Maryse fait sécher la groseille-pays au four, cliquez ici.

 

Groseilles pays séchées

 

La groseille-pays à nos petits soins

La groseille-pays est parée de mille vertus dont nous savons profiter depuis des siècles.
L’Hibiscus sabdariffa est particulièrement riche en calcium, fer, vitamines B et C. Elles aussi riche en composés antioxydants.

La plante possède également des propriétés hypotensives (baisse de la tension artérielle) qui implique de la consommer avec modération, et toujours sous contrôle médical en cas de pathologie du système cardiovasculaire. La groseille-pays intéresse aussi les personnes sujettes aux troubles urinaires.
Et ce n’est pas tout. Elle a encore quelques propriétés antispasmodiques (contre les courbatures, crampes et convulsions), antihelminthiques (contre les vers), antibactériennes, etc.

 

Sirop de groseille guadeloupe

 

En définitive, cette plante fort appréciée des gourmands, en boisson ou en confiserie, n’est pas si anodine qu’il y paraît au premier abord – comme beaucoup de plantes chez nous du reste 😉 (voir par exemple notre article sur le piment, cliquez ici).

Je vous souhaite une bonne dégustation !

 

La groseille-pays est une de nos plantes les plus savoureuses – dans mon top 5. Et s’il y a bien une période de l’année pour en profiter, c’est maintenant ! Alors ouvrez l’œil, elle va bientôt déferler sur nos marchés…

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma page Google+