Le GIRAUMON, un légume à consommer salé ou sucré

31 octobre 2013 - 13,687 vues

Aujourd’hui, chers amis lecteurs je vous propose d’en découvrir un peu plus sur ce cher légume qu’est le giraumon… un légume que vous pourrez cuisiner sans difficulté vu qu’on en trouve facilement en Europe (Potiron) et aux Antilles.

 

Quelques généralités

Ce gros légume (cucurbita moschata), bien connu de nos jardins impressionne toujours par son énormité, la belle couleur orange de ces tranches, ses différents aspects, et parfois sa petitesse.

Saviez-vous que le giraumon fait partie de cette grande famille de légumes nommée cucurbitacée et qui compte en son sein les christophines, les concombres, les pastèques !? ^_^

 

légumes martinique

Récolte du jardin : giraumon, tomates, laitue, concombre

Le giraumon tient une bonne place sur les étals des marchés où sa magnifique couleur orange, qui va du jaune souffre à l’orange des carottes, attire l’attention. C’est l’élément indispensable des paquets de légumes soupe!!!

giraumon guadeloupe 

Il reste toujours mystérieux quand à ce qui se trouve dans son intérieur. D’ailleurs, n’y a t’il pas un proverbe bien de chez nous qui affirme : « cé kouto sèl ki sav sa ki an tchè giraumon » (trad. “seul un couteau sait ce qu’il y a au coeur du giraumon”)

Giraumon Martinique

Un légume connu dès l’enfance

Les souvenirs d’enfance que soulève ce giraumon sont multiples.

Tout d’abord les variétés de ses formes et l’énormité de celle-ci pour mes yeux d’enfant. La magnifique apparence de ces marbrés de verts et blancs ou ce vert sombre, profond d’où se détachait la petite entaille orange pratiquée par mon grand père avec la pointe de son canif pour s’assurer de la matûrité du fruit.

Souvent dans le jardin de mon grand-père, il avait une propension à l’envahissement avec, de-ci de-là, d’énormes boules auxquelles, celui-ci portait des soins attentifs afin de les préserver des rats. Aujourd’hui on en trouve de plus petits à l’emploi plus aisé. Je me souviens que lors des récoltes toujours abondantes, ces giraumons s’entassaient sous les lits comme réserve alimentaire.

paysage martinique 

Comment le préparer ?

Les meilleurs souvenirs sont surtout sa variété de mode de consommation tant en mode salé que sucré. A la cuisson, le goût est un peu fade, mais la consistance si onctueuse sous la dent est inoubliable.

Je vous livre quelques unes de ces recettes de giraumon :

Version salée

    • Tout d’abord, la plus simple : la cuisson à l’eau salée avec sa peau juste lavée et la consommation comme légume, tel quel, juste agrémenté d’un filet d’huile, auquel s’ajoutait parfois un morceau de morue salée qui avait bouilli avec.
    • Plus élaboré mais sans exigence particulière le mélange du giraumont cuit, mélangé avec du riz accompagné d’un court bouillon de morue ou tout autre poisson.
    • Un peu plus exigeantes : la fameuse soupe de légumes ou le pâté en pot, le velouté de giraumon, ou encore les accras de légumes où le giraumon tient toujours une place de choix.
    • La tarte au giraumon quant à elle demande une plus grande expertise afin que celle-ci permette à la fois d’obtenir une tarte de bonne tenue qui ne file pas, avec les morceaux croquants et un grainage parfait (je vous dévoile ma préparation ce week-end ^_^ )

velouté de giraumon

 

Et pour terminer en mode sucré:

  • le flan au giraumon saura vous étonner: la recette est déjà disponible (cliquer ICI)
  • et si j’ai une recette à vous conseiller car extrêmement étonnante et délicieuse, c’est bien la tarte tatin de giraumon (cliquer ICI)

tarte tatin au giraumon

 

Un légume offrant donc multitudes de saveurs aussi bien sucrées que salées, dont je pense que vous en savez davantage dorénavant ^_^

Belle découverte !

Retour à la liste

A propos de Tatie Maryse

Fondatrice de Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Comprendre la cuisine à travers la chimie des aliments puis la vulgariser est à la base de mon approche culinaire qui se veut multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  1. Martine dit :

    Merci pour cet article très intéressant. Je découvre le giraumon grâce à vous ; j’étais sur la recette de poulet aux farfallone et je ne savais pas ce qu’est le giraumon. Heureusement, l’explication n’était pas loin, ce blog est vraiment formidable. Bonne journée.

Voir plus de commentaires

Ma page Google+