Réinventez vos assiettes de CRUDITÉS en variant les DÉCOUPES

25 août 2017 - 2,927 vues

La semaine dernière j’ai préparé un superbe plateau de crudités. En vérité, rien d’extraordinaire selon moi, juste des fruits et légumes bien connus, rassemblés sur un plat… Et tout le monde a trouvé cela très beau et délicieux. En y repensant, je crois que ce succès inattendu a beaucoup tenu à la découpe des crudités. Du coup, juste au cas où vous seriez en quête d’astuces pour réenchanter vos salades, je vous montre mes découpes de crudités, simples et réalisables avec un minimum d’ustensiles. Suivez le guide!

 

1. Les ustensiles

Mes 3 ustensiles indispensables sont un couteau, un éplucheur économe et une râpe 4 faces multi-usage. Avec l’habitude, la découpe des crudités se fait plutôt rapidement.

découpe des crudités - ustensiles

Pour les amateurs d’ustensiles tendances, il existe une large variété d’accessoires, manuels ou électriques, pour réaliser des découpes toutes plus originales les unes que les autres.

Pensez également à la mandoline, aussi utile pour réaliser un carpaccio que des allumettes ou des cubes (selon les modèles et accessoires fournis).

 

2. La découpe des crudités

  • La tomate ne se coupe pas seulement en rondelles. Pensez aussi aux quartiers. Je ne la vide pas pour qu’elle reste bien juteuse.

 

  • Cela dit, je ne dédaigne pas non plus les rondelles. D’ailleurs je reste très classique pour la découpe de l’oignon rouge et de l’échalote. J’apprécie énormément ces jolis cercles mauves dans les assiettes de crudités.

 

  • La carotte, la courgette et le giraumon peuvent facilement être taillés en tagliatelles grâce à un économe.

Choisissez les courgettes jeunes afin qu’elles aient peu ou pas de graines. Pour un bel effet visuel, ne les pelez pas.

 

  • Comme la carotte qui vous est proposée à l’apéritif, à tremper dans une petite sauce, vous pouvez tailler le giraumon en allumettes.

 

  • Des allumettes aux cubes, il n’y a que quelques coups de couteaux. Outre le râpé et les rondelles, pensez à présenter le concombre et la courgette en cubes. Calibrez leur taille en fonction des autres ingrédients de la recette et de la vaisselle (assiettes, coupes, verrines).

 

  • La papaye grossièrement râpée fait une excellente crudité. Non que je lui trouve une saveur particulièrement marquée, mais du coup elle s’accommode de tous. Et puis ça change des salades ” cuites ” et des gratins.

Sachez que la christophine aussi se prépare en crudité – râpé plus finement éventuellement.

 

  • Enfin, voici une astuce pour consommer le brocoli autrement : cru et en ” semoule “. Pour que son goût très marqué passe mieux auprès des plus réticents, saupoudrez du brocoli finement râpé ça et là sur vos assiettes de salade, comme vous le feriez avec du persil. Moi-même je le préfère ainsi.

Le chou-fleur peut être préparé de la même manière.

 

En variant et soignant la découpe de vos crudités vous pouvez réinventer à l’infini vos salades. Ainsi, vous n’aurez plus l’impression de ” toujours manger la même verdure “. Autre astuce pour réveiller vos crudités, apportez-leur une touche fruitée. Et parce qu’on aime aussi les salades chaudes, trouvez votre bonheur parmi les recettes de Tatie Maryse en cliquant ici.

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma page Google+