Les châtaignes pays, une saveur inoubliable

22 mars 2012 - 8,402 vues

Je vous propose de découvrir les châtaignes pays. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit bien de châtaignes que l’on trouve aux Antilles et non pas des châtaignes “européennes”. Elles sont produites par un arbre qui ressemble à l’arbre à pain.

Frappée  par les grandes ressemblances qui existent entre un « arbre à pain »  et un « châtaigner », j’ai effectué quelques recherches : Ces deux arbres portent tous les deux des gros fruits ronds. Ceux du châtaigner se distinguent par le fait que ces fruits semblent épineux alors que celui de l’arbre à pain est lisse.Quand le fruit est mûr il tombe au sol comme le fruit à pain doux et devient un centre d’attraction pour les  yens yens (variété de moucherons). Il convient alors de les ramasser et de les utiliser rapidement.

 

Leur préparation

Pour les préparer, il n’y a rien de plus simple :

préparer châtaignes Martinique recette

 

Tout d’abord ôtez les châtaignes – qui ressemblent à des petites coques marron – de leur enveloppe fibreuse. L’opération est peu ragoûtante pour les personnes « délicates », mais quand on connait le bon goût de celle-ci rien n’est impossible (rires). Si cela vous répugne un peu vous pouvez porter des gants de cuisine. ^_^

 

chataignes Martinique préparation

 

Une fois les châtaignes récupérées, les laver puis les mettre à cuire dans un faitout avec ou sans sel : c’est selon le goût de chacun. Personnellement j’aime bien avec le sel.

Vous pouvez y mettre une bonne cuillère à soupe ; l’eau de cuisson sera salée mais les châtaignes n’absorbent que très peu le sel.
Laissez cuire à gros bouillons pendant au moins une bonne heure. Sortez les châtaignes de l’eau, laissez-les refroidir et épluchez-les en enlevant la coque et la mince membrane qui protègent chaque châtaigne.

chataignes eau salée

 

Installez-vous alors sur un petit banc pour ce moment de dégustation. Le goût de ce légume très fin est in-com-pa-ra-ble : subtilement sucré, c’est un vrai délice.
Pour moi, ce sont là de très bons souvenirs d’enfance qui reviennent car très souvent, ce légume nous était servi à l’heure du goûter ; bien que je me souvienne aussi  que mes parents participaient activement à leur dégustation (rires).

Les châtaignes ainsi cuites peuvent aussi accompagner une bonne viande roussie. Il faut introduire les châtaignes cuites et épluchées dès qu’on fait roussir la viande.

 

En aparté…

Je ne pouvais terminer cette découverte sans aborder le fameux dicton “Fanm sé chatenn, nonm sé fouyapen dou “

Souvent la sagesse populaire compare les réactions des hommes et des femmes, face aux difficultés de la vie, à ces deux fruits. Un dicton populaire dit : «  Fanm sé chatenn, nonm sé fouyapen dou » (trad. La femme est une châtaigne, l’homme est un fruit à pain).
Devant les difficultés les hommes tombent comme les fruits à pain doux, pourrissent au sol et ne se relèvent pas ; alors que la femme comme la châtaigne se relève, fait face à l’adversité car tombées au sol, ces châtaignes lèvent donnant d’autres arbres.
Eh oui chers lecteurs, tous nos proverbes ont une explication imagée.. J’adooooore ^_^

Retour à la liste

A propos de Tatie Maryse

Fondatrice de Tatie Maryse, passionnée et autodidacte de la cuisine, je partage depuis 2011 mes recettes typiques et créatives utilisant les produits des Antilles. Comprendre la cuisine à travers la chimie des aliments puis la vulgariser est à la base de mon approche culinaire qui se veut multi-formats et accessible à tous, tant sur le web qu'en ateliers!

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires

  1. Pascale dit :

    Je crois que ces chataignes pays pourront s’accommoder comme les chataignes européennes, ajoutées en fin de cuisson à un plat en sauce tel que celui de la dinde aux fruits secs et aux chataignes.
    J’avoue ne pas être portée sur la cuisine et même que c’est mon compagnon qui m’a fait découvrir votre site “tatie Maryse”.. Mais aujourd’hui je me suis trouvée devant ce lèger souci, celui de recueillir le chataignes pays tombées directement de l’arbre. J’ai effectivement dù mettre des gants, et j’ai dù avoir un petit rictus de dégout en extrayant les fruits de leur grosse enveloppe (toute explosée en tombant de l’arbre). Bref ! Merci de m’y avoir aidée par vos réelles descriptions. Nous allons nous régaler !

    • Tatie Maryse dit :

      Je te rejoins Pascale, c’est peu ragoûtant quand on doit les sortir du fruit. Mais franchement, cela en vaut la peine soit pour les déguster juste cuites à l’eau salée, ou incorporées en fin de préparation d’une viande par exemple ou pour apporter du croquant à une préparation…
      Régalez vous bien 😉

  2. Izya378 dit :

    Merci. Je vis aux Antilles depuis 6 ans. J’aime goûter à tout, aujourd’hui j’ai trouvé un beau fruit juste tombé.
    Et grâceà ce blog je sais comment faire cuire les châtaignes.
    Vivement qu’elles soient cuites 🙂

  3. Tatie Maryse dit :

    Ahhh je n’ai pas de recette sous le coude à te proposer avec des châtaignes. Spontannément, il me vient toutefois une idée d’en faire un gratin ou de les cuire dans un plat en sauce comme par
    exemple un poulet roussi, tu peux même les utiliser pour garnir un poisson cuit en papillote avec ses légumes…

    Autant d’idée que je me note de partager avec vous un de ces jours ^_^

  4. madoune dit :

    Bonjour Tatie Maryse,

    je suis haitienne et j’aimerais savoir si vous avez d’autres recettes avec le chataigne chez moi on l’appelle labapen. Je sais qu’il y a une recette de poulet en sauce avec le chatqaigne et le
    champignon pays. 

  5. Tatie Maryse dit :

    Je comprends qu’ils soient inoubliables et irremplaçables ^_^

  6. zounette dit :

    Ca me rappelle les dimanche après midi dans les jupes de ma maman….

Voir plus de commentaires

Ma page Google+