Recette du BOUILLON d’ECREVISSES au rhum vieux, selon Katreen

30 octobre 2017 - 196 vues

  • 15 min
  • 50 min

Ah, la pêche aux écrevisses ! Que de bons souvenirs… Un loisir auquel on se livre encore en Martinique, et qui occasionne de belles dégustations. Après le blaff d’écrevisses (cliquez ici), voici ma recette du bouillon d’écrevisses au rhum vieux : un condiment très simple à réaliser mais qui sublime le goût des préparations à base de poisson et de fruits de mer. Ce qui me plaît quand je le réalise, c’est de me dire qu’ainsi j’utilise toutes les parties de l’écrevisse – la queue dans une salade par exemple, et la tête (que je ne consomme pas) dans un bouillon. Un fumet longuement mijoté et cette touche de rhum vieux à la fin de la préparation… Toute la différence de goût entre un bouillon ordinaire et mon bouillon d’écrevisses est est là. L’essayer, c’est l’adopter.

 

Bouillon d’écrevisses au rhum vieux

 

 

 

Ingrédients
Fermer
Ouvrir

Pour env. 450 ml de bouillon d’écrevisses au rhum vieux :

300 g de têtes d’écrevisses
75 g d’oignon
40 g de navet
40 g de carotte
35 g de poireau
8 g de piment végétarien
8 g de persil

4 branches de thym
2 grosses d’ail (env. 15 g)
1250 g d’eau
8 tours de moulin à poivre
15 g de gros sel mer gris
20 g de rhum vieux

Voir l’aide à la conversion

Préparation du bouillon d’écrevisses au rhum vieux :

Bouillon d’écrevisses

Lavez et pelez les légumes. Coupez-les grossièrement en morceaux. Disposez-les dans une cocotte avec les têtes d’écrevisses puis couvrez d’eau. Cuisez le bouillon sur feu moyen-fort pendant 40 min.

Bouillon d’écrevisses

Au bout de ce temps, passez la préparation au chinois en pressant bien les légumes et les têtes d’écrevisses pour récupérer environ 570 g de bouillon.

Versez le bouillon d’écrevisses dans la cocotte, salez et poivrez. Ajoutez le rhum vieux et portez à ébullition sur feu moyen fort pendant 10 min.

Laissez tiédir un peu avant de conditionner.

Mes conseils et astuces pour réussir votre bouillon d’écrevisses au rhum vieux :

– Les têtes d’écrevisses (ou de crevettes, langoustes, etc.) sont idéales pour réaliser ce type de bouillons car elles sont riches en graisses. Et ce sont justement ces graisses qui font le goût du bouillon.

– Salez le bouillon après l’avoir passé permet de mieux doser le sel en fonction du volume de bouillon obtenu. En effet, selon le matériel de chacun, le même temps de cuisson pourra évaporer plus ou moins d’eau. La quantité de sel n’est donc donnée qu’à titre indicatif.

– Le bouillon d’écrevisses peut être utilisé pour rehausser la saveur de vos plat de poisson ou de fruits de mer, par exemple une bonne soupe de poisson ou un risotto aux écrevisses épicées (cliquez ici).

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma page Google+