5 bonnes raisons d’apporter notre DEJEUNER au BUREAU

11 octobre 2017 - 1,513 vues

La gamelle ! Vous vous souvenez d’elle ? Cette boîte dans laquelle tout un chacun – de l’ouvrier agricole à l’employé de bureau – emportait son déjeuner en partant travailler le matin, ne semble plus avoir la côte. Apparence ou réalité, il est vrai que l’offre de restauration pléthorique dans certaines zones d’activités nous incite toujours plus à manger dehors à l’heure du déjeuner. Quand on ne s’attable pas simplement au restaurant de l’entreprise. Et vous, faites-vous partie des irréductibles de la gamelle, du bento, de la lunch box ? Apportez-vous votre déjeuner au bureau ? Pour ma part, j’en suis une inconditionnelle. Dans une ancienne vie, mes collègues trouvaient « extraordinaire » que je trouve le temps de me préparer des déjeuner tous plus appétissants les uns que les autres (retrouvez mes menus types en cliquant ici)… Et même, certains me demandaient quand ils y auraient droit eux aussi. Aujourd’hui je vous dis tout : pourquoi c’est intéressant de préparer soi-même son déjeuner pour le bureau, et surtout comment je m’organise pour préparer des plats appétissants et équilibrés sans passer ma vie en cuisine. C’est parti !

 

pause déjeuner au bureau

 

Pourquoi amener son déjeuner au bureau ?

Les arguments pour amener son déjeuner au bureau sont nombreux.

bento lunch box antillaise

Un bento végétarien plein de saveurs

 

Raison n°1 – C’est plus économique que de manger chaque jour au restaurant, y compris au restaurant de l’entreprise selon les tarifs pratiqués. Pour un plat savoureux, plein de couleurs et de saveurs, il faut quand même compter une dizaine d’euros… au moins. Un déjeuner fait maison équivalent vous reviendra environ deux fois moins cher.

Raison n°2 – Il est plus facile de contrôler la qualité des ingrédients et les qualités nutritionnelles des plats que l’on prépare soi-même. Et ce point est particulièrement important si l’on suit un régime particulier, que ce soit pour des raisons médicales (sans sel, sans sucre, etc.) ou éthiques (végétarisme, véganisme).

 

Raison n°3 – En ce qui me concerne, apporter son déjeuner c’est aussi un gage de tranquillité. D’abord, on zappe la sempiternelle question « On mange quoi et où ce midi ? ». Ensuite il n’y a pas besoin de prendre la voiture pour sortir, avec le risque de prendre des embouteillages et de s’énerver en cherchant une place de parking – pas très reposante la pause dans ce cas ! Et pas non plus de queue à faire pour être servi.

 

Raison n°4 – Un point essentiel selon moi : apporter son déjeuner au bureau est l’assurance de manger quelque chose qu’on aime. Vous n’avez pas idée comme cela me désespère de dépenser de l’argent pour un repas choisi par défaut, faute de mieux, et que je mange du bout des dents, sans l’apprécier vraiment.

 

Raison n°5 – La convivialité ! D’abord, on est rarement seul à apporter son déjeuner au bureau. Ensuite, rien n’empêche de manger le repas que l’on a apporté soi-même… à la cafétéria, avec les collègues.pause déjeuner au bureau
En passant, je fais un petit clin d’œil à M. et B., d’anciennes collègues qui régulièrement partageaient leurs repas – je pense qu’elles le font toujours d’ailleurs. Un truc du genre « Ben tiens, j’avais des avocats à la maison, je t’ai fait un féroce », « Tu veux de la salade de fruits ? J’en ai fait deux. » Et vas-y que je partage ma vinaigrette, et vas-y que je t’offre un dessert. Si ça ce n’est pas de la convivialité et du partage…

 

 

Mais comment trouver le temps de préparer son déjeuner ?

J’entends déjà certains dire « T’es bien gentille Katreen, mais j’ai pas le temps de préparer mon déjeuner le matin ». J’entends bien mais… qui a dit qu’il fallait préparer le déjeuner le matin avant de partir ?

Astuce n°1 – Cuisez une part de riz ou de légumes supplémentaire en préparant le dîner, gardez une part du gâteau du goûter de dimanche… Et puis ne forcez plus l’oncle Jules à manger la dernière part de colombo qui vous embête au fond de la cocotte. Optimisez et conservez de bons restes (cliquez ici), c’est ma première astuce pour garnir mes lunch boxes.

conserver restes de repas

 

Astuce n°2 – Réservez un moment de cuisine dans la semaine. Pour moi c’est le week-end. Pendant 1h à 3h, selon le temps dont je peux disposer et mon ambition (je me lance parfois dans des expériences un peu hasardeuses), je prépare plusieurs recettes pour la semaine. Par exemple samedi dernier j’ai fait une omelette soufflée à la sardine et au giraumon, une autre au saumon, des filets de poulet laqués au maracuja, des petits pains au piment végétarien, et un curry de giraumon au coco et noix de cajou. Ces petits plats que j’aime beaucoup sont mes roues de secours pour les soirs où je n’ai pas trop envie de cuisiner… mais aussi pour mes lunch boxes, les jours où je suis un peu pressée. Parfois même, je compose ma boîte repas juste après le dîner, de sorte que le lendemain je n’ai plus qu’à la sortir du frigo et partir travailler.
Pour retrouver tous mes conseils d’organisation pour cuisiner à l’avance pour la semaine, cliquez ici.

Titoon Baker en cuisine Atelier Tatie Maryse

Astuce n°3 Ne boudez pas les aides culinaires proposées dans le commerce. Sauces tomates, soupes, légumes ou poissons en conserves… Evidemment, il faut bien les choisir – vous avez peut-être déjà entendu les conseils de Tatie Maryse sur les cubes de bouillon (cliquez ici pour regarder la vidéo) par exemple. Lisez bien les étiquettes. Vous trouverez sûrement la bonne sauce aux tomates mûres et aux petits légumes qui vous fera gagner du temps sans sacrifier le goût ni la santé, ou des riz et pâtes à cuisson rapide toujours très pratiques. Sans parler du rayon surgelé qui regorge de légumes verts et légumes-pays prêts à cuire.

 

Préparer soi-même ses repas pour déjeuner au bureau présente de nombreux avantages mais demande un peu d’organisation, il faut le reconnaître… Un petit prix à payer selon moi pour s’offrir un vrai moment de détente, une parenthèse gourmande toujours savoureuse. Et vous, faites-vous partie de ceux qui amènent leur déjeuner au bureau? Dites-le nous en commentaire…

Retour à la liste

A propos de Katreen, de la TeaM Tatie Maryse

Passionnée de cuisine depuis mon enfance, j’ai rejoins la TeaM Tatie Maryse en 2016 pour participer à cette aventure culinaire hors norme. Créatrice et animatrice culinaire au style éclectique, j’aime aussi partir à la rencontre de mon territoire et de ceux qui le font vivre. Je mets un point d’honneur à approfondir mes sujets et partage avec vous mes découvertes.

Votre avis nous intéresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ma page Google+